Yoox Net-a-Porter affiche une marge d'Ebitda de 8,1%

Yoox Net-a-Porter indiquait en janvier avoir enregistré sur son dernier exercice des ventes record de 2,1 milliards d'euros, en progression sur un an de 16,9 % à taux de change constant. En ce début mars, dans le cadre de la publication de ses résultats annuels consolidés, le groupe YNAP indique avoir fait passer son Ebitda de 155,7 millions à 169,2 millions d’euros en 2017. Sa marge d’Ebitda de 8,1 % se contracte légèrement par rapport à 2016. « Les perspectives pour 2018 montrent que nous sommes en bonne voie pour atteindre les objectifs de notre plan à cinq ans », explique le CEO Federico Marchetti à Reuters.

Federico Marchetti, CEO du groupe YNAP - Reuters

Le groupe prévoit d’investir de 170 à 180 millions d’euros sur l’exercice en cours. « Un effort sera spécifiquement fait sur les innovations mobiles et sur la mise en place de services reposant sur la localisation et l’omnicanal », indique le rapport annuel. Document qui indique notamment que le groupe prévoit étendre ses opérations avec l’ouverture d’un nouveau hub dédié à l'"In-season", son offre multimarque de saison, ainsi que de nouveaux espaces au sein du pôle logistique Interporto de Bologne.

Une étoffement de l’infrastructure qui fera suite au déploiement récent de nouveaux bureaux et centres de distribution à Dubai, de l’installation d’espaces logistiques et studios photo à Bologne, et surtout d’un hub logistique dédié au In-Season à Milan.

L’année en cours sera notamment marquée par le déploiement d’un nouveau flagship en ligne pour le compte de Balmain, qui s’est engagé pour cinq ans. Le partenariat global pour la gestion du flagship online StoneIsland.com a également été prolongé jusqu’en 2023. Quant au nouvel outil de gestion unifiée des données clientèles et stocks New Era, initialement développé avec Valentino, il sera dans l’année proposée aux autres grandes maisons partenaires.

Les chiffres consolidés ont au passage été l’occasion de précision sur l’audience du groupe. Ainsi il apparait que les 9,5 millions de commandes ayant rythmées l’année avaient un panier moyen de 328 euros, en très légère progression par rapport aux 322 euros constatés un an plus tôt. Un détail qui a son importance, à l’heure où le panier moyen européen tend plutôt à se contracter, compensé par une hausse de rythme des commandes. Le nombre de consommateurs actifs a quant à lui atteint 3,1 millions, contre 2,9 millions un an plus tôt.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2018 FashionNetwork.com

Luxe - DiversBusiness
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER