×
Publicités
Publié le
15 févr. 2019
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zadig & Voltaire veut accélérer ses ouvertures en Grande Chine

Publié le
15 févr. 2019

Le deuxième marché de Zadig & Voltaire après l’Europe ? Les Etats-Unis, qui représentent aujourd’hui 20 % du chiffre d’affaires de la griffe parisienne et affichent un taux de croissance de 40 % depuis le début de son exercice le 1er août 2018 selon les dirigeants de la griffe. Pour poursuivre son développement, la marque lancée en 1998 par Thierry Gillier vise désormais l’Asie, et plus particulièrement la Grande Chine.
 

Zadig & Voltaire veut accélérer ses ouvertures en Grande Chine - Instagram @zadigetvoltaire


« Notre ambition d’ici cinq ans est de disposer de 45 points de vente dans la région, qui effectueraient entre 10 et 15 % de notre chiffre d’affaires global », a ainsi déclaré Jean-Jacques Guével, directeur général de la marque.
 
Actuellement, Zadig & Voltaire effectue 5 % de ses ventes en Asie, notamment au Japon et en Corée du Sud. En Grande Chine, la marque dispose pour l’instant de trois magasins à Hong Kong, un à Macao, trois à Pékin, un à Shanghai et l’autre à Shenzhen. En mars 2019, la griffe en inaugurera deux dans l’empire du Milieu. Le premier s’installera dans la capitale chinoise en mars prochain, dans le centre commercial China World. Réservé à l’homme et à la femme, il mesurera 109 mètres carrés. Une boutique d’envergure similaire, uniquement à destination de la femme, verra ce même mois le jour à Shanghai, au sein des Galeries Lafayette Pudong. Enfin, plus tard dans l’année, une adresse devrait voir le jour à Hong Kong. Ces différentes ouvertures auront lieu avec IT, le partenaire local de Zadig & Voltaire.

Si pour se déployer aux Etats-Unis, Zadig & Voltaire avait décidé de créer une filiale sur le continent américain, il n’en existe pas encore en Asie. Mais la griffe n’exclut pas d’en monter une pour piloter son développement en Grande Chine. En attendant, la marque met l’accent sur ses collections masculines, pour lesquelles elle a recruté un créateur, Samuel Zenou, qui travaille main dans la main avec la directrice artistique de Zadig & Voltaire, Cecilia Bönström. Celles-ci plaisent au marché américain et peuvent, comme le précisent les dirigeants du label, très facilement représenter 50 % des ventes en Asie.
 
Zadig & Voltaire, qui vient de présenter à New York son défilé automne-hiver 2019, y a révélé une collaboration avec la NBA. Les mannequins arboraient des sweatshirts aux couleurs des plus grands clubs de basketball, des Grizzlies de Memphis aux Lakers de Los Angeles. Une manière de célébrer la culture américaine qui devrait encore permettre à la marque de poursuivre son opération séduction dans le pays. 


Zadig & Voltaire - Fall-Winter2019 - Womenswear - New York - © PixelFormula


Zadig & Voltaire dispose de 378 magasins dans le monde, dont 118 en France. La griffe revendique un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros depuis 2016. Au printemps dernier, elle a missionné la banque Rothshild pour trouver un nouvel actionnaire à faire entrer à son capital, en vue de la sortie de TA Associates, qui possède 30 % des parts de l’entreprise depuis 2012. La marque est encore en train d'étudier différents scénarios quant à cette opération.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com