Zalando rachète le Bread & Butter

Coup de théâtre à Berlin. Zalando vient de signer une lettre d’intention pour racheter le Bread&Butter, en redressement judiciaire depuis décembre dernier.

Zalando a annoncé le rachat du Bread&Butter - Bread&Butter

Le géant allemand du e-commerce précise même que l’édition de juillet sera la dernière organisée par la structure actuelle. Zalando ne reprend pas les concepts stores 14 oz. mais seulement le salon, son nom bien sûr, et du coup le contrat de location de l’ancien aéroport de Tempelhof.

L’administrateur avait en effet créé une nouvelle entité juridique pour assurer la survie de l’événement. Via un communiqué, le Bread & Butter précise que l’arrivée de Zalando permettra de mettre un terme dès le premier octobre à la procédure judiciaire. "Nous avons toujours été convaincus par l’attractivité des événements de mode et de la marque Bread&Butter, et c’est pour cela que nous avions opté pour une poursuite de l’activité dès le départ", commente Christian Graf Brockdorff, l'administrateur judiciaire.

La manifestation phare du jeans et de l’urbain des année 2000 avait au cours des dernières saisons vu son influence baisser face à la concurrence des autres salons berlinois et aux annonces de projets non réalisés, dont un retour à Barcelone évoqué en grande pompe l’été dernier avant d’être annulé. Avec Zalando, c’est aussi un nouvel acteur qui entre dans le monde des salons professionnels. Un acteur dont les consommateurs sont au cœur de la stratégie et non pas les détaillants. 

"L'équipe de Bread & Butter ainsi que nous tous à Zalando sommes convaincus de la place de Berlin, aujourd'hui comme demain, en tant que métropole de la mode. C'est pourquoi nous avons décidé de travailler ensemble pour créer un concept fort et innovant, donnant également accès aux consommateurs à cet événement exceptionnel", commente David Schneider, membre du directoire de Zalando.

Une certaine reconnaissance pour Karl-Heinz Müller, cofondateur du Bread&Butter, qui souhaitait à l’été 2014 faire passer le salon de 3 à 5 jours, dont deux dédiés au grand public.  

En attendant que le rachat soit effectif, probablement à la fin de l’été, les équipes se concentrent sur la prochaine édition, qui se déroule du 7 au 9 juillet et devrait, avec environ 120 exposants, être compacte. Le salon n’occupera que 3 halls ainsi que la partie centrale de l’aéroport (ex-Urban Base). L’aéroport accueillera d’ailleurs en plus dans un des halls, Cookies Show, le salon de mode enfantine. 

Zalando a réalisé l’an passé un chiffre d’affaires de 2,2 milliards d’euros, en progression de 26 % sur un an. Hausse permise aussi bien par la région DACH (Allemagne, Autriche et Suisse) avec 1,2 milliard (+17 %) que par les autres pays avec 900 millions d'euros (+37 %). Au passage, l'entreprise a vu ses finances repasser dans le vert, avec 82 millions d’euros d’EBITDA.
 
Initialement dédié à la chaussure et à l’accessoire, le portail s’est peu à peu ouvert à l’habillement, lançant même ses propres collections. Dernièrement rejoint par Gap, Asos et Topshop, le portail dispose de plus de 1 500 marques, et revendique 147 millions de consommateurs actifs et 100 millions de visites par mois.

Bruno Joly (avec Matthieu Guinebault)

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - ChaussuresMode - DiversSalons
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER