×

Zalando va étendre son programme de fidélité après un solide premier trimestre

Publié le
today 2 mai 2019
Temps de lecture
access_time 3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Zalando, premier site spécialisé de vente de prêt-à-porter en ligne en Europe, a annoncé jeudi qu’il étendrait son programme de fidélité à la France et à l’Italie dans les 12 prochains mois, après avoir publié une solide croissance de ses ventes au premier trimestre et confirmé ses objectifs annuels.


Photo prise le 10 avril 2019 - REUTERS/Hannibal Hanschke


Le mois dernier, Zalando avait annoncé prévoir un bénéfice opérationnel sur les trois premiers mois de l’année alors que les analystes financiers avaient jusqu’ici anticipé une perte, ce qui avait fait bondir le titre en Bourse. L’Ebit du groupe allemand au premier trimestre est ressorti à 6,4 millions d’euros pour un chiffre d’affaires en hausse de 15,2 %, à 1,378 milliard d’euros, conforme au consensus moyen des analystes qui s’élevait à 1,377 milliard d’euros.

Le programme Zalando Plus fait pour l'heure l'objet d'une période de test sur le marché suisse avant son expansion annoncée dans l'Hexagone et la Botte. Pour l'heure, ce système de fidélité est uniquement proposé aux clients allemands du portail. Pour la somme de 15 euros par an, celui-ci permet une livraison gratuite en un à deux jours, un accès à des conseils personnalisés en termes de style ainsi qu'à des offres exclusivement dédiées aux membres Zalando Plus. Reste à savoir quelles seront les modalités de ce programme une fois sorti du pays natal de Zalando. 

A la Bourse de Francfort, l’action Zalando, qui avait bondi le mois dernier lors de la publication des résultats trimestriels préliminaires du groupe - qui avait prévu un bénéfice opérationnel contre une perte anticipée par le marché -, reculait de plus de 2 % en fin de matinée.

Le directeur financier, David Schröder, a également évoqué lors de la publication de ces résultats la mise en place cette année de frais de port en Italie, Irlande, Espagne et au Royaume-Uni, et annoncé son extension au Danemark, à la Suède, à la Finlande et à la Norvège à partir de la fin mai. Il a déclaré à la presse que le seuil de commande minimum n’avait eu jusqu’ici aucun effet secondaire négatif sur la satisfaction de la clientèle dans les pays concernés.

Zalando ne prévoit pas d’introduire ces frais de port dans ses principaux marchés, en Allemagne, en Autriche et en Suisse, car les clients y dépensent généralement plus pour chaque commande, a déclaré le coprésident du directoire, Rubin Ritter.

« Nous sommes convaincus que notre stratégie, axée sur le client et sur des priorités claires, est la voie à suivre pour accéder au succès », assurait en début d'année le co-CEO du portail, Robert Gentz, à l'occasion de la publication des résultats 2018. « Nous voulons redoubler nos efforts pour devenir la plate-forme vers laquelle tous les consommateurs sont naturellement attirés lorsqu'ils sont en quête de mode. »

Avec Reuters