Zara mise sur l’innovation pour sa nouvelle boutique du boulevard Haussmann

Inditex ne ralentit pas la cadence. Quelques heures seulement après la présentation de ses résultats trimestriels, le groupe espagnol a inauguré un espace stratégique à Paris. Jeudi 13 décembre, Zara a ouvert les portes d’une surface de 3 500 mètres carrés présentant son nouveau concept de boutique et les dernières innovations de la marque pour la première fois en France. Situé au numéro 54 du boulevard Haussmann, le local autrefois occupé par H&M a remplacé la boutique Zara du numéro 39 de la même rue, comme annoncé par FashionNetwork.com en octobre dernier.


Extérieur de la nouvelle boutique Zara du 54 boulevard Haussmann - Inditex

Conformément au plan de réorganisation du réseau de distribution d’Inditex, Zara s’est contentée de traverser la rue pour se refaire une beauté tout en restant au cœur du quartier Haussmann. Une décision qui a permis à la chaîne de doubler sa surface (3 500 mètres carrés contre 1 500 auparavant), dans un immeuble du XIXe qui jouit d’une belle visibilité, à l’angle entre le boulevard Haussmann et la rue Charras. La boutique Zara est mitoyenne avec celle d’un autre géant de la fast fashion, Mango, mais ce déménagement permet également à la firme de profiter de nouveaux voisins de prestige : les Galeries Lafayette et le Printemps. Selon les explications données par la marque à FashionNetwork.com, cette nouvelle boutique va permettre de conquérir le cœur de nouveaux clients allant des Galeries Lafayette au Printemps ou inversement, en plus de tous les clients que comptait déjà la précédente.

Sous la houlette de son équipe d’architectes, Zara s’est offert une nouvelle image et même un concept de boutique d’une plus grande efficacité énergétique. De la boutique d’origine, il ne reste que les escalators laissés par le précédent locataire, H&M, qui a déménagé vers un flagship de 5 000 mètres carrés rue La Fayette. Image épurée, beaucoup de lumière, esprit haut de gamme, jusqu’à 37 cabines et plus d’espace pour une gestion intégrée des stocks : la boutique présente les collections femme au rez-de-chaussée, tandis que les lignes homme, Basic et TRF occupent le niveau -1. Pour l’instant, pas de mode enfant pour cet espace situé à seulement 400 mètres du flagship XXL d’Opéra agrandi et rénové au printemps 2017.


Les collections femme de Zara sont présentées au rez-de-chaussée - Inditex

Comme pour la réouverture de sa boutique de Vittorio Emanuele à Milan, l’équipe créative de Zara a imaginé quelques pièces en édition limitée pour l’inauguration d'Haussmann. Elles ne pourront être achetées que dans cette boutique et permettront à Zara de surprendre ses clients physiques. La chaîne n’a cependant pas spécialement communiqué sur cette édition limitée. Dans ces pièces exclusives, on trouve une robe en velours rouge, un costume noir à double boutonnage, deux sacs, des sandales ou des sneakers cloutées. Mais la pièce phare est un manteau en cuir pour homme, proposé à un prix très élevé pour la chaîne : 500 euros. Cependant, les vendeurs sont tous convaincus que cette pièce s’écoulera en quelques heures.

Mais le véritable intérêt de ce nouvel espace réside dans les innovations concernant l’expérience d’achat, qui misent sur l’intégration entre boutique physique et boutique en ligne. Le président du groupe, Pablo Isla, compte bien décliner ce concept à toutes les boutiques de la chaîne d’ici 2020. Tous les membres du personnel sont équipés d’un iPad et les vêtements sont identifiés par une puce RFID (à radiofréquence). La boutique compte aussi un miroir interactif qui sera présenté dans les prochaines semaines.

Mais la grande nouveauté, c’est le point de collecte automatique des commandes Web, le premier du marché français. Cet espace est situé au niveau -1 et oblige les clients à passer dans toute la boutique pour aller chercher leurs articles commandés sur le net – peut-être l’occasion de les faire craquer à nouveau.


Système automatique de collecte en point de vente - Inditex

Déjà disponible dans les boutiques de Milan, Bilbao, Amsterdam, Glasgow, Liverpool et Leicester, ce système permet de gérer 900 colis de commandes en ligne, que le client peut venir chercher directement en boutique via un QR code. Un écran qui masque une machine d’une dizaine de mètres carrés s’ouvrant pour délivrer en quelques secondes les colis précédemment préparés par le personnel en boutique. La boutique milanaise comprend une section « Online » avec une sélection de nouveautés dans la zone de la collecte de colis, mais ce format n’a pas été intégré à la nouvelle boutique d'Haussmann. Des représentants de la société soulignent toutefois la volonté du groupe de faire de cette boutique un point stratégique de gestion intégrée des stocks, étant donné son implantation sur l’un des axes commerciaux les plus recherchés de la capitale et sa proximité stratégique avec la gare Saint-Lazare.

Zara distribue actuellement ses produits dans 202 marchés du monde entier et 49 de ceux-ci disposent déjà d’une gestion intégrée du stock. Réaffirmant sa volonté d’être présent dans tous les pays sur le Web d’ici 2020, le vaisseau amiral du groupe a lancé la vente en ligne sur 106 marchés à l’aide d’un site Web global en novembre dernier. L’enseigne, à la tête du réseau commercial du groupe avec 2 118 points de vente dans le monde sur les 7 442 possédés par Inditex, en compte une vingtaine à Paris.

Durant les neuf premiers mois de l’année, Inditex a ouvert des boutiques dans 51 marchés, avec 20 boutiques supplémentaires depuis les résultats publiés en juillet. Le bénéfice net du groupe a augmenté de 4,1 %, à 2,438 millions d’euros, tandis que les ventes ont crû de 3 %, à 18,437 milliards.

Traduit par Clémentine Martin

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

Mode - Prêt-à-porterMode - DiversDistribution
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER