Zips : le fabricant Riri cédé au fond Chequers Capital

Spécialiste des fermetures Eclair et boutons destinés au marché du luxe, la société Riri vient d’être cédée par Gilde Buy Out Partners au fond Chequers Capital pour un montant non divulgué.


L'entreprise vise cette année les 95 millions d'euros de chiffre d'affaires - Riri

L’entreprise basée à Mendrisio et comptant des usines italiennes à Tirano, Padoue et Palazzolo opère sous trois marques : Riri pour les glissières moulées en plastique et métaux, Meras pour les zips en nylon et métaux non-polis, et Cobrax qui regroupe l’offre de boutons et rivets de l’entreprise. Cette dernière, qui emploie 670 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 95 millions d’euros (+15 % en 2017), compte parmi ses clients les grands groupes de luxe, dont notamment le français LVMH.

« Au cours des dernières années, nous nous sommes davantage concentrés sur l'intégration verticale et l'innovation pour devenir à l’avenir le fournisseur incontournable, résume le CEO de l'entreprise, Renato Usoni. Sous la propriété de Chequers Capital, nous voulons pouvoir poursuivre notre stratégie définie devant nous accompagner sur la voie de la croissance et du succès. Parallèlement, nous allons pouvoir bénéficier du soutien de l’équipe expérimentée de Chequers Capital, de ses ressources et de son réseau ».

Riri, qui réalise 36 % de son chiffre d'affaires en Italie, avait débuté l’année en menant deux acquisitions stratégiques, en rachetant d’une part le spécialiste suisse des traitement galvanisant MR Plating SA, l’un de ses fournisseurs, et de l’autre l’italien spécialisé dans le moulage sous pression du zamak (alliage de zinc, aluminium et magnésium) couramment utilisé dans l’industrie des glissières SPM Pressofusione S.r.l.. Un marché dont le chiffre d’affaires est à ce jour évalué à hauteur de 10 milliards de dollars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com

TextileIndustrie
INSCRIPTION À LA NEWSLETTER