×
Publié le
11 avr. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

A.Lange & Söhne fait coup double à Paris

Publié le
11 avr. 2013

La discrète maison d'horlogerie A.Lange & Söhne est passée sous les feux des projecteurs à Paris, où elle a ouvert une boutique pour la première fois de son histoire. Situé à deux pas de la place Vendôme au 19 rue de la Paix, l'espace intimiste s'étend sur 60 m2 et deux niveaux.

A l’intérieur, des raretés horlogères au look rationnel cachent des trésors d’une technicité surréaliste. Avec des premiers prix autour de 15 000 euros, les montres A.Lange & Söhne habillent des poignets de connaisseurs. "Nous ne sommes pas dans un produit de consommation", résume Wilhelm Schmid qui ne se sent pas visé par une clientèle en quête de statut : "Chez nous, le héros, c’est la montre, pas celui qui la porte."

La marque a désormais sa boutique rue de la Paix à Paris


L’écrin sobre est luxueux à l’image de la marque souvent décrite comme la plus discrète du groupe Richemont. Dans les prochains jours, un shop in shop A.Lange & Söhne ouvrira au sein du très attendu flagship Bucherer, qui inclut la plupart des marques de joaillerie du groupe Richemont. La griffe compte par ailleurs six distributeurs à Paris dont Wempe rue Royale et Les Montres à Saint-Germain-des-Prés.

Ces ouvertures vont-elles nécessiter un accroissement de la production ? "Non, nous ne changeons pas notre mode de fonctionnement qui, par définition, ne peut pas produire en grande quantité, explique Wilhelm Schmid, le patron d’A.Lange & Söhne. Notre client sait le travail que demande nos montres, il connait l’histoire derrière la marque et apprécie son design minimal", explique cet ancien de chez BMW. Et la rareté a un prix : près d’1.9 million d’euros pour son nouveau modèle Grande Complication applaudi au dernier salon international de la haute horlogerie à Genève. La marque n’en produirait qu’un exemplaire par an...

La maison ouvre cette semaine à Lisbonne et ajuste sa présence retail en Europe en mettant l’accent sur Paris. Elle partage avec la capitale un lien particulier puisque c’est à Paris que son fondateur, Ferdinand A.Lange, se forma auprès d’un célèbre fabricant de chronomètres avant de lancer sa propre manufacture au XIXe siècle.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com