×

À Milan, les dandys parfaits d'Emporio Armani

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
21 févr. 2020
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Giorgio Armani nous a servi un savant mélange de féminité et de masculinité chez Emporio Armani. Dans le style assuré qui le caractérise, le couturier italien a notamment présenté quelques tailleurs décontractés du meilleur effet.


Emporio Armani - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter féminin - Milan - © PixelFormula


Choisissant tour à tour son traditionnel motif en mini-pied-de-poule, des carreaux éclatants ou des zigzags graphiques, Giorgio Armani taille des vestes militaires impeccables, des costumes masculins portés avec des cravates de dandy, des blouses en calicot fort attrayantes et de longs manteaux d'homme.

Comme lors de son défilé de prêt-à-porter masculin en janvier, Armani portait aussi un message écologique, utilisant de multiples tissus recyclés dès la première douzaine de looks. Sur les quatre côtés de son bâtiment, dessiné par Tadao Ando s'il-vous-plaît, un message électronique défilait : "Je dis oui au recyclage. R-EA". Le nouveau logo se retrouvait d'ailleurs sur plusieurs sacs, bérets, tops et jupes.

Pour le soir, Giorgio Armani a subitement changé d'ambiance, multipliant les volants — effet flamenco garanti —, des boas en plumes, et des volumes beaucoup plus généreux. Si plusieurs tailleurs-pantalons en velours vert marbré et bleu étaient éblouissants, certains de ses looks chargés de frous-frous étaient plutôt écrasants. Chose surprenante de la part d'un créateur par ailleurs connu pour son sens de la litote.


Emporio Armani - Automne-Hiver 2020 - Prêt-à-porter féminin - Milan - © PixelFormula

 
Mais on ne peut pas reprocher au couturier son manque d'énergie. La nuit précédente, Giorgio Armani se déhanchait dans sa boîte de nuit "Armani Privé", lors d'un concert spécial de la célèbre chanteuse de rock italienne Gianna Nannini.

"Grazie Giorgio, tu es une légende", lui a-t-elle crié, déclenchant un tonnerre d'applaudissements dans la salle, alors que celui-ci se dandinait devant la table de mixage.

Juste après son défilé matinal, le couturier s'est précipité pour inaugurer la dernière exposition de son centre d'art "Armani Silos". Une exposition de photographies, consacrée au regretté Peter Lindbergh.

Pas mal pour un homme de 85 ans, n'est-ce pas ?

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2020 FashionNetwork.com