×
Publicités
Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
25 janv. 2021
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

À Paris, les espagnols Alled-Martínez et Arturo Obegero travaillent la maille et le velours

Traduit par
Clémentine Martin
Publié le
25 janv. 2021

Conquérir la capitale de l’Hexagone pour montrer ses collections au monde entier reste un rêve pour de nombreux créateurs espagnols, mais son format a changé: aujourd’hui, le voyage est virtuel et les défilés tant attendus se sont changés en séquences de quelques minutes à peine, transcrites en vidéos percutantes ayant pour mission de retenir l’attention des journalistes, des acheteurs et des adeptes de la mode. Grâce à leur talent et à leur imagination, c’est gagné pour les espagnols Arturo Obegero et Aller-Martínez, qui ont réussi à se faire une place au sein du très convoité calendrier de la Fashion Week de Paris, dont la dernière édition (en ligne, forcément) s’est terminée dimanche 24 janvier.


Collection Puro Teatro d’Arturo Obegero - Arturo Obegero


Palomo Spain, qui a fait l’impasse sur la Fashion Week pour cette fois, est d’ordinaire le premier nom espagnol qui vient à l’esprit des Parisiens lorsque l’on parle de mode masculine. Les experts en la matière, habitués du salon florentin Pitti Uomo, se souviennent aussi généralement des capes et des chapeaux andalous d’Oteyza, qui a présenté sa dernière collection lors de la semaine de la mode masculine de Paris il y a seulement quelques jours.

Mais ce ne sont pas les seuls talents issus du pays voisin à caresser des rêves de grandeur à l’étranger. Positionnés sur le segment de la création indépendante, Arturo Obegero et Alled-Martinez ont fermé les rangs des défilés espagnols à Paris, avec des collections extrêmement contemporaines qui naviguent vers une masculinité avant-gardiste.



Originaire de Tapia de Casariego, dans la région des Asturies, Arturo Obegero insuffle une bouffée d’air frais au calendrier des défilés parisiens, neuf mois seulement après le lancement de sa marque éponyme. "Je veux qu’il y ait de l’âme et de la poésie dans mon travail. Je ne veux pas créer un produit supplémentaire, il y en a déjà plein sur Instagram", avait-il alors déclaré à FashionNetwork.com lors d’une interview. Le créateur s’est formé chez la maison Lanvin.

Progressant vers la maturité, le créateur émergent présente "Puro Teatro", sa collection automne/hiver 2021, composée d’une série de pièces en velours comportant d’énormes nœuds structurés, d’immenses écharpes et des bustiers. Rappelant les roses rouges lancées sur la scène à la fin d’une pièce de théâtre, la collection se décline dans des tons de rouge carmin, de bleu et de noir. Obegero se réapproprie les rideaux des théâtres de villes comme Londres ou Sidney et habille un unique mannequin, qui pose comme pour une séance de photos destinée à un lookbook, avec le "Bolero" de Ravel en fond sonore. La vidéo se conclut par un zoom arrière révélant la scène complète, soit les coulisses de son petit théâtre.




De son côté, le barcelonais Aller-Martínez oriente sa présentation vers des expérimentations visuelles plus narratives. Le style évoque une bande-annonce, dirigée par Bárbara Barberà et montrant l’influenceur Marc Forné dans le rôle principal. Récompensé par LVMH du prix jeune talent 2018 et faisant partie de la liste des créateurs nommés pour le prix du groupe français en 2020, il s’est formé à Londres avant de s’installer à Paris, et imagine une "histoire de désir, d’obscurité et de vitesse", tirée de "faits réels".

Lors de ce voyage intense mêlant le road-trip et l’autostop à l’esthétique drag, où des rencontres furtives ont lieu au clair de lune ou dans un motel, la sexualité à l’état pur est libérée pour présenter une collection de costumes, de combinaisons-bustiers, de pantalons ou de pulls à col roulé ajustés. Une proposition qui va chercher au-delà de la maille, la matière de prédilection de ce créateur formé chez Givenchy. Il vient par ailleurs de se lancer dans la création de collections féminines, et une première ligne verra le jour dans sa totalité au mois de février prochain.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com