×
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
29 mai 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Abercrombie & Fitch, mis en vente, affiche les performances d'Hollister

Par
Reuters
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
29 mai 2017

Alors que le Wall Street Journal révélait la semaine passée que le fonds Cerberus Capital Management et American Eagle Outfitters projetteraient de déposer une offre conjointe conjointe de rachat du groupe, Abercrombie & Fitch, qui a été mis en vente par ses propriétaires, présentait ses résultats trimestriels.


Les ventes, à magasins comparables, d'Hollister ont progressé de 3 % au premier trimestre - Hollister


Sur les trois premiers mois de son exercice, la baisse des ventes d'Abercrombie & Fitch a été inférieure aux prévisions, grâce à la forte demande pour Hollister, sa marque de vêtements inspirée de l'univers du surf.

Les grandes marques américaines de vêtements comme Abercrombie & Fitch ont fortement souffert de la concurrence conjuguée des groupes de fast fashion comme H&M et Zara, et des commerçants en ligne, comme Amazon.

Les ventes des magasins comparables de la marque Hollister, qui était restées stables ces deux dernières années, ont progressé de 3 % au premier trimestre clos le 29 avril. Selon Consensus Metrix, les analystes prévoyaient pour leur part une croissance limitée à 0.8 %.

En 2014, alors que les millennials, peu séduits par le marketing provocateur de la marque ainsi que par son imposant logo, s'étaient peu à peu détournés de la marque, Abercrombie a annoncé la restructuration de sa griffe Hollister afin d'en faire une marque de fast fashion capable de rivaliser avec ses concurrents comme H&M et Zara.

« Alors que nous anticipons que le second trimestre restera hautement promotionnel, nous nous attendons à une nouvelle amélioration des résultats dans la seconde partie de l'année », a ainsi déclaré la PDG Fran Horowitz lors d'une conférence téléphonique.

L'entreprise a ajouté que les ventes des magasins comparables resteraient difficiles au cours du trimestre et que les marges brutes resteraient sous pression en raison de la baisse de la fréquentation dans les centres commerciaux et de l'intensification des promotions liées à la concurrence au niveau des prix.

Les ventes des magasins établis ont chuté de 3 % au premier trimestre, soit moins que la baisse de 3,4 % anticipée par les analystes, selon Consensus Metrix.

En mai dernier, l'entreprise a recruté la banque d'investissement Perella Weinberg Partners dans le cadre de sa mise en vente.

Les ventes nettes d'Abercrombie ont chuté de 3,6 % à 661,1 millions de dollars (591,1 millions d'euros). Les analystes avaient anticipé des ventes de 651,3 millions de dollars, selon Thomson Reuters. En excluant les charges fiscales et les dépréciations d'actif, l'entreprise a perdu 71 cents par action.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.