×
4 970
Fashion Jobs
HUGO BOSS FRANCE
Supervisor Stock - Roubaix H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Chargé de Stock (H/F) - Biarritz
CDI · BIARRITZ
HUGO BOSS FRANCE
After Sales Manager H/F
CDI · PARIS
BLUEMARBLE
Chef de Produit
CDI · PARIS
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Chef de Produit Développement PAP H/F
CDI · PARIS
CONCEPT RECRUTEMENT
Directeur Régional (H/F) – Mode – CDI - Paris
CDI · PARIS
PROJECT X PARIS
Responsable de Réseau de Franchises Europe
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
THE NETWORKERS
Directeur Retail H/F
CDI · MASSY
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
CDI - Gestionnaire Stock Retail H/F
CDI · PARIS
GROUPE CITY ONE
Chargé Des Relations Sociales H/F (Roissy)
CDI · ROISSY-EN-FRANCE
GALERIES LAFAYETTE - CB
Acheteur Exploitation et Travaux H/F
CDI · PARIS
TEZENIS
Animateur Régional Des Ventes - CDI - Paris (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Information Security Officer (Riso) - H/F
CDI · PIERRE-BÉNITE
YVES SAINT LAURENT SAS
Saint Laurent Logistic & Supply Project Manager H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Boulogne Billancourt - CDI
CDI · NANTERRE
PANDORA
Merchandise Financial Planner / Open to Buy
CDI · MADRID
GALERIES LAFAYETTE - CB
Manager Vente H/F
CDI · BIARRITZ
CITADIUM
Area Manager Citadium Caumartin H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Cannes/ Nice - CDI 35h - H/F
CDI · NICE
MARINE SERRE
Responsable Presse et Relations Publiques
CDI · PARIS
MADE IN DESIGN
Directeur Commercial Design Décoration Made in Design H/F
CDI · PARIS
GROUPE L'OCCITANE
CDI - Coordinateur Gestionnaire de Stock H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
3 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Abercrombie & Fitch voit ses ventes reculer de 7 % au quatrième trimestre

Publié le
3 mars 2017

Abercrombie & Fitch enregistre un seizième trimestre de suite à la baisse. Le groupe américain, qui détient les enseignes Abercrombie & Fitch et Hollister, a vu ses ventes chuter de 7 % au quatrième trimestre de son exercice annuel clos le 28 février, à 1,036 milliard de dollars (986 millions d'euros).


Abercrombie & Fitch


A périmètre comparable, son chiffre d’affaires sur la période baisse de 5 % : la marque Abercrombie plonge de 13 %, à 442,4 millions de dollars, tandis que Hollister, affiche pour la première fois de l’année une légère hausse de 1 %, à 594 millions de dollars.

Le bénéfice net du groupe diminue de 15 % pour s’élever à 48,8 millions de dollars, contre 57,7 millions enregistrés un an auparavant. Le groupe américain demeure à la peine sur son marché domestique : ses ventes plongent de 8 % aux Etats-Unis, alors qu’elles sont en retrait de 5 % à l’international.

« Les résultats du quatrième trimestre reflètent un environnement retail toujours très exigeant et concurrentiel, malgré tout, nous continuons à faire des progrès sur nos priorités stratégiques », a réagi Fran Horowitz, nouvellement promue en tant que directrice générale du groupe. Cette dernière entend continuer à gérer les coûts de manière drastique.

Sur l’année complète, le chiffre d’affaires d’Abercrombie & Fitch fléchit de 5 % pour s’établir à 3,327 milliards de dollars (3,166 milliards d'euros). Comme sur le dernier trimestre, Abercrombie s’avère le plus en difficulté puisque l’enseigne accuse une baisse de 11 % de ses ventes. Hollister, qui vise davantage les adolescents et dont le concept a été remanié cette année, parvient à rester stable et représente maintenant 55,3 % de ventes globales du groupe.

Le groupe a fait le bilan de la rationalisation de son activité : 54 fermetures de magasins sont intervenues en 2016, surtout aux Etats-Unis, tandis qu’une vingtaine de nouvelles adresses ont été inaugurées, dont six outlets. Au cours de l’année, le groupe envisage de se séparer de 60 points de vente, tous situés aux Etats-Unis, et compte ouvrir huit boutiques dans le monde, incluant deux points de vente de déstockage.

Confiant pour l’exercice à venir, qui sera clos en février 2018, Abercrombie & Fitch s’attend à une légère hausse de ses ventes, tout en anticipant un premier semestre quelque peu compliqué. 

Marion Deslandes avec Reuters

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com