×
Publié le
20 janv. 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Abou d'Abi Bazar a ouvert rue du Temple à Paris

Publié le
20 janv. 2011

Patrick Aboukrat a inauguré hier soir jeudi 20 janvier son nouveau point de vente Abou d’Abi Bazar au 33 rue du Temple, dans le bas du Marais, près du grand magasin BHV. Troisième du nom en exploitation sur Paris, avec le point de vente de la rue Vieille du Temple et celui de la rue Soufflot.

On se souvient en effet que le détaillant a cédé son magasin de la rue des Francs-Bourgeois il y a plusieurs saisons. La raison à l’époque ? Une rue trop évidente pour les boutiques d’habillement, "où il n’y a plus que ça"… C’est justement le mix de la rue du Temple qui a séduit Patrick Aboukrat. Même s’il relève, pour aussi s’en féliciter, que d’autres enseignes et/ou marques arrivent en créant un pole autour d‘une offre moderne et accessible. Aujourd’hui, la rue accueille déjà la marque belge Bellerose par exemple (au 39), l’enseigne d’accessoires Dawali, American Apparel, etc. Hartford viendrait d’y signer une implantation pour sa marque homme (voir article par ailleurs).

Autre intérêt de l’ouverture de ce point de vente pour le détaillant: apporter une autre ambiance que les deux autres unités, et ainsi montrer à toutes ces enseignes qui clonent leur concept que la mode c’est aussi la différence, avec une âme.


Abou d'Abi Bazar rue du Temple

Rue du Temple, pour Abou d’Abi Bazar, c’est gagné. Le point de vente, d’une bonne centaine de mètres carrés est profond, large, très clair, notamment grâce à des vitres atelier à deux endroits qui étaient cachés par l’ancienne structure de la boutique de gros qui occupait la surface. Patrick Aboukrat a libéré la structure qui donne à ce magasin une allure d’avoir toujours existé.

L’asortiment reprend les bases du style Abou d’Abi. Sont référencées dans cet endroit Vanessa Bruno, Maison Scotch (pour la première fois chez Abou d’Abi Bazar), Sessun, une habituée de l’enseigne, Bruuns Bazar, American Vintage, la marque allemande 0039 Italy, les sacs de la Française Motus et Bouche Cousue, ceux de l'Espagnole Beatriz Furest. "Nous ajustons au fur et à mesure de la connaissance que nous aurons de la clientèle", souligne-t-il.

Les deux autres magasins bénéficient ainsi régulièrement d’évolutions de l’offre. Par exemple, rue Vieille du Temple, Patrick Aboukrat a confié la gestion d’une vitrine et d’un shop-in-shop à la marque hollandaise Indress, que manifestement il apprécie mais dont il a peur du positionnement prix. Rue Soufflot, cette saison printemps-été, il va tester un petit secteur enfant avec Antik Batik.
Afin, là aussi de faire bouger l'image, l'enseigne bénéficie cette saison d'une nouvelle sacherie, avec des produits de couleurs remplies d'inscriptions comme Rire, Belle, Joie, Tendre, Désir. "Une manière de positiver", souligne Patrick Aboukrat.

Le détaillant pense aussi au net. "Nous allons donner naissance à un nouveau site fin janvier ou début février. Il reposera sur une nouvelle idée"… Sans en dire plus mais avec quand même un objectif: "stimuler la présentation pour dynamiser la vente en boutique". Patrick Aboukrat est fan d’internet mais est d’abord un homme de magasin !

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com