×
Publié le
23 août 2010
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Accessoire Avenue n'aura pas lieu

Publié le
23 août 2010

Le salon de la maroquinerie et de l'accessoire annule sa session de septembre. Son organisateur, la Sedim (Société d’Etudes et de Développement des Industries de la Maroquinerie), est en difficulté.

Accessoire Avenue

Contactée par Fashionmag.com, la communication du salon confirme qu'Accessoire Avenue n’aura pas lieu. La Sedim, entité organisatrice propriété de la fédération de la maroquinerie, a été placée en redressement judiciaire. Propriété de la Sedim, le Midec (Mode Internationale de la Chaussure) connaissait quelques semaines plus tôt le même sort. Et au 16 juillet dernier, date butoir pour le dépôt des dossiers de reprise, aucun organisme ne se serait porté acquéreur de la Sedim. Pas même la SIC, Semaine Internationale du Cuir, que beaucoup attendaient.

Selon les organisateurs d'Accessoire Avenue, un autre élément déterminant a été la défection d’un "très très gros exposant", qui aurait entraîné dans son sillage nombre d’autres marques. Voilà plusieurs saisons que les professionnels constataient une diminution du nombre d’exposants sur le salon, né en septembre 2008 de la fusion du Midec, dédié à la chaussure, et du Salon de la Maroquinerie.

Un phénomène accéléré par l’arrivée d’un salon de la chaussure concurrent, Mess Around, qui après deux éditions à la Porte de la Chapelle avait finalement rejoint la Porte de Versailles en septembre dernier. Une présence que Pierre Waintraub, ex-président de la Fédération de la maroquinerie et gérant de la Sedim, a contesté, faisant appel d’une première décision de justice favorable au jeune concurrent.

"Suite à l’annulation du salon Accessoire Avenue, Mess Around s’est ouvert en grand à la maroquinerie et à la bagagerie pour reprendre les exposants qui se retrouvaient sans salon. Dès septembre, plus de 20 stands seront ainsi présentés dans un univers dédié…", explique, à FashionMag.com, Jean-Paul Le Roux, fondateur de Mess Around. Pour lui, la fin d’Accessoire Avenue n’est pas une surprise en soi. "Nous allons faire au mieux pour épauler les marques, mais les professionnels auraient gagné à voir s’établir entre nos salons une entente constructive".

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com