×
Publicités
Publié le
11 août 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Acquaverde ouvre deux boutiques à Paris

Publié le
11 août 2011

Acquaverde sort de sa discrétion. Née à la fin des années 1980 puis relancée il y a quelques saisons, la marque de denim féminin entame sa deuxième vie avec allant. Jusqu'ici nichée dans une petite boutique rue Courbet, elle aura à la rentrée deux nouvelles adresses parisiennes. Toutes deux en propre, elles ouvriront leurs portes début septembre au 58 rue Vieille du Temple (transaction agence Façade) et au 103 rue Saint-Dominique.


Acquaverde
Acquaverde automne-hiver 11/12.


La première, d'une soixantaine de mètres carrés en plein Marais, ainsi que la seconde, d'une quarantaine de mètres carrés dans le VIIème arrondissement, inaugureront toutes deux le nouveau concept boutique de la marque. Acquaverde s'inscrira dans un univers vintage sixties avec du mobilier chiné, des résines, des éclats de métal mat et de palissandre. Avec bien sûr une touche de couleur, vert d'eau, en résonance avec le nom de la marque. Une ambiance qui se veut plus féminine que jeanneur.

Car la marque souhaite élargir son horizon. Elle déménagera d'ailleurs son corner aux Galeries Lafayette Haussmann au 2ème étage, délaissant l'univers plus denim qui l'entourait auparavant au 4ème.

Développée par un fabricant, Walcott, "Acquaverde n'avait pas encore trop poussé le côté commercial" de l'aveu de Judith Roche, directrice artistique et associée. "Mais devant la constante progression, grâce au bon rapport qualité-prix que nous pouvons pratiquer en tant que fabricants, nous voulons aller plus loin". Il faut par exemple compter 110 à 150 euros pour un jeans.

En s'appuyant sur son réseau multimarques, Acquaverde a réalisé un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros lors du dernier exercice. Mais la marque espère beaucoup plus à l'avenir grâce au retail, puisqu'une dizaine d'ouvertures en propre sont attendues d'ici la fin 2012. A Paris, les quartiers Abbesses et Courcelles notamment sont dans le viseur.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com