×
Auteur :
Publié le
7 mars 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adidas booste le sportstyle avec Neo

Auteur :
Publié le
7 mars 2012


Neo, été 2012 - Photo DR
Adidas vient de dévoiler ses chiffres 2011. L’équipementier fait un carton dans la mode, désignée par sportstyle. Cette division qui comprend Originals, Porsche Design, Slvr et Neo, a vu ses ventes bondir de 24% et atteindre les 2,6 milliards d’euros. Elle pèse du coup 20% de l’activité du groupe, mais surtout 26% de la seule marque aux trois bandes, à laquelle la division est rattachée.

Herbert Hainer, patron du groupe, dans l’entretien publié dans le bilan annuel, répond longuement sur Adidas Neo, ce label qui doit faire entrer le groupe dans la fast fashion, sur le créneau des H&M, New Look et consorts. "Après des analyses de marché, il est apparu évident qu’il existe des jeunes consommateurs à la recherche de nouveautés mode. Pour nous, ces jeunes ont entre 14 et 19 ans et viennent du monde entier", commente Herbert Hainer. Sauf qu’avec les prix proposés par Neo, Adidas a dû revoir sa stratégie en termes d’approvisionnement et se lancer dans le retail en grand.

Pensé initialement pour des marchés type Russie, où le groupe gère 29 magasins Neo en propre, ou Chine, où il en existe 1000 en franchise, le groupe a ouvert en février sa première boutique en Allemagne, la première en Europe d’ailleurs. Rapidement, le réseau allemand doit compter 10 succursales de 200 à 250 mètres carrés. "Le marché allemand fait figure de test pour les marchés matures. Après Hambourg, nous avons ouvert des boutiques Neo à Düsseldorf, Francfort et Berlin. Six autres vont ouvrir en Allemagne. Ensuite, dans les autres pays comme la France, nous sommes chez des partenaires", commente une porte-parole au siège à Herzogenaurach.

Pour s’adapter, "le social Mirror", comprendre miroir, permet aux consommateurs, qui seraient pour les deux tiers des filles, de se prendre en photo et de publier directement sur les réseaux sociaux. Dans le projet 2015 du groupe bavarois, l’objectif est d’amener Neo à un chiffre d’affaires de 1 milliard d’euros, contre 400 millions estimés en 2011.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com