×
Publicités
Par
AFP
Publié le
12 oct. 2005
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adidas compte sur les JO 2008 pour doubler ses ventes en Asie

Par
AFP
Publié le
12 oct. 2005

HERZOGENAURACH (Allemagne), 12 oct 2005 (AFP) - Le deuxième équipementier sportif mondial, l'allemand Adidas Salomon, veut doubler ses ventes en Asie d'ici 2008, porté notamment par le marché chinois et la perspective des Jeux Olympiques de Pékin en 2008, selon le patron du groupe.


Campagne Adidas 2005

Les ventes du groupe en Asie devraient dépasser 2 milliards d'euros en 2008, le double du chiffre d'affaires dégagé en 2004 dans cette région, a indiqué Herbert Hainer lors d'une conférence d'analystes au siège du groupe.

Les Jeux d'hiver de Turin l'année prochaine vont marquer le début officiel du parrainage par Adidas de l'équipe nationale chinoise, un partenariat dont le groupe, qui veut disputer sa place au numéro un mondial Nike, se promet beaucoup.

De surcroît, a précisé M. Hainer, Adidas "travaille à s'assurer la position de partenaire officiel" de la manifestation.

Dans un futur plus proche, Adidas concentre ses efforts sur le rendez-vous de 2006, où la Coupe du monde de football se tiendra en Allemagne. La société est partenaire officielle de l'équipe allemande, mais aussi de plusieurs autres formations, dont le Onze français.

M. Hainer a réitéré les prévisions financières d'Adidas pour 2005, et ses objectifs à moyen terme. Dans les trois ans suivant l'intégration de l'américain Reebok, dont le rachat devrait être finalisé l'an prochain, le groupe vise une marge opérationnelle de 11%.

Adidas est sur le point de céder Salomon au finlandais Amer Sports. L'aval des autorités de la concurrence européennes "très bientôt" pour cette opération, a précisé M. Hainer.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.