×
Publicités
Par
AFP
Publié le
31 mars 2009
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Adidas n'a pas reçu de demande de la justice française concernant une affaire de fraude fiscale

Par
AFP
Publié le
31 mars 2009

L'équipementier sportif allemand Adidas a indiqué mardi 31 mars n'avoir reçu aucune demande de la part de la justice française concernant une affaire de fraude fiscale.
"Ni Adidas ni notre filiale française n'a reçu une demande du Parquet français dans le cadre d'une enquête sur des fraudes fiscales", a indiqué le groupe dans une brève déclaration. Nous rejetons toute spéculation à ce sujet", ajoute-t-il.

Le Parquet de Paris a annoncé mardi avoir été saisi par le ministère des Finances français d'une potentielle fraude fiscale concernant les groupes Michelin, Adidas et une entité de l'ex-Elf, aujourd'hui propriété de Total.

Cette transmission d'information de la Direction générale des finances publiques (DGFP) à Bercy a été effectuée mi-décembre 2008, a précisé le Parquet.

Celle-ci concerne une liste de fondations qui seraient liées à Michelin, l'ex-Elf et Adidas, ainsi qu'une trentaine de particuliers titulaires de comptes bancaires au Liechtenstein. Ce micro-Etat est souvent considéré comme un paradis fiscal.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.