×
6 888
Fashion Jobs
RMS
Responsable de Secteur Bretagne - H/F - Cosmétique Végétale
CDI · RENNES
IZAC
Animateur Regional H/F
CDI · PARIS
LUXURY OF RETAIL
Animateur Réseau Pharmacie - Lyon- CDI - 35h- H/F
CDI · LYON
GANT FRANCE
Contrôleur de Gestion - Anglais Courant H/F
CDI · PARIS
STORE & SUPPLY
Account Manager E-Commerce
CDI · LEVALLOIS-PERRET
HERMES
CDI - Prévisionniste Bijouterie Fantaisie (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Junior Chapeaux & Gants Homme (H/F)
CDI · LE PRÉ-SAINT-GERVAIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – Responsable Des Opérations Montaigne
CDI · PARIS
ATLAS FOR MEN
Prévisionniste Des Ventes - Analyste Produits
CDI · PARIS
GOYARD
Responsable Communication Digitale
CDI · PARIS
CONFIDENTIEL
Commercial(e) Wholesale Monde
CDI · PARIS
LCH BOUTIQUE WINDOW NEXT
Assistante Digitale, Commerciale et Administrative
CDI · CROIX
PAGE PERSONNEL
Production Project Management H/F
CDI · CLICHY
RALPH LAUREN
Business Analyst Manager - Responsable Analyse Commerciale
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Manager Sales Planning (Wholesale)
CDI · PARIS
CELIO
Chef de Produit H/F
CDI · SAINT-OUEN
RETAIL CONSEIL
Senior Sales, Grands Comptes France/Benelux
CDI · PARIS
CLAUDIE PIERLOT
Responsable Communication Internationale
CDI · PARIS
CACHE CACHE
Responsable E-Commerce (H/F)
CDI · SAINT-MALO
MAISON FRANCIS KURKDJIAN
Chef de Projet Visuel Merchandising Junior H/F
CDI · PARIS
CELINE
Acheteur Junior Tissus Collection F/H
CDI · PARIS
FIGARET PARIS
Responsable Ressources Humaines H/F
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
9 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aeffe a plus que doublé son bénéfice net en 2016

Publié le
9 mars 2017

L’Italien Aeffe voit ses résultats exploser en 2016. Cueillant les fruits du repositionnement stratégique lancé il y a deux ans, le groupe actif à travers ses marques propres (Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino et les souliers Pollini) et plusieurs licences (Jeremy Scott, Cédric Charlier et la ligne lingerie de Blugirl) annonce « une progression significative de sa rentabilité », grâce à la progression de tous les indicateurs économiques l’an dernier.

Moschino a notamment tiré les ventes d'Aeffe en 2016 - © PixelFormula


Le groupe a ainsi  vu son bénéfice net bondir de 139 %, passant de 1,5 million d’euros fin 2015 à 3,6 millions un an plus tard, indique-t-il dans un communiqué, confirmant la hausse de 4,4 % (+4,7 % à taux de change constant) de son chiffre d’affaires 2016, à 280,7 millions d’euros, publié en février.
 
L’entreprise a dégagé l'an dernier un excédent d’exploitation (Ebit) de 10,1 millions d’euros (+71 %) et un résultat brut opérationnel de 25,2 millions d’euros (+30 %), ressortant à 9 % sur le chiffre d’affaires.

Une hausse liée à la division prêt-à-porter, dont les ventes, tirées notamment par le redressement de Moschino, ont atteint 215,8 millions d’euros (+4,2 %), alors que les ventes d'accessoires et chaussures sont restées stables (+0,2 %), à 95,9 millions, souligne la société dans un communiqué.

Ses ventes ont augmenté dans toutes les régions de manière équilibrée en 2016, à l’exception de la Russie où elles s’inscrivent en léger recul (- 0,7 %) : le groupe enregistre ainsi une hausse de 3,1 % aux Etats-Unis, de 5,4 % en Europe (hors Russie et Italie), de 5,3 % en Italie, son principal marché, pesant 45 % de son chiffre d’affaires total, de 3 % dans le reste du monde, surtout grâce à un bond des ventes de plus de 7 % dans la Grande Chine.

Le canal wholesale, qui représente 71,7 % des ventes totales, a notamment tiré le chiffre d’affaires d’Aeffe l’an dernier, enregistrant une hausse de 8,3 % par rapport à 2015, à 201,2 millions d’euros. En revanche, comme pour Prada, les ventes au détail ont plongé de 5,3 %.

Le président exécutif, Massimo Ferretti, qui se dit confiant pour l’année en cours, se réjouit de « la croissance constante du groupe et en particulier de la forte impulsion donnée à la rentabilité », grâce notamment « à la valorisation des marques via des projets spéciaux, dans des marchés à potentiel élevé ».

L’endettement financier net d’Aeffe est passé de 80,5 millions d’euros au 31 décembre 2015 à 59,5 millions un an plus tard.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com