×
Publicités
Publié le
13 févr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aeffe clôt une année 2014 stable

Publié le
13 févr. 2015

Aeffe confirme la tendance positive amorcée fin 2013. Le groupe de mode italien affiche pour l’exercice 2014 un chiffre d’affaires de 251,5 millions d’euros, en ligne avec celui de 2013 (251,1), annonce-t-il dans un communiqué à l’occasion de la publication de ses résultats préliminaires. Active sur le secteur du prêt-à-porter, avec les griffes Alberta Ferretti, Moschino et la marque de chaussures Pollini, la société a, en effet, enregistré une infime hausse de 0,2 % l’an dernier.

La réorganisation de la distribution au Japon a notamment pesé sur les comptes de l’entreprise. Sur ce marché, qui représente 2,6 % des ventes, Aeffe a passé un accord de distribution et de franchise exclusive avec Woollen Co. et Mitsubishi Corporation Fashion Co., et, depuis le début de l’année, les collections d’Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino, Moschino C&C et Love Moschino, y sont commercialisées exclusivement à travers le réseau multimarques.

A périmètre comparable, c'est-à-dire sans les effets de l’arrêt des licences avec Jean Paul Gaultier et Cacharel et de la nouvelle collaboration, toujours en licence, avec Ungaro, et sans l’impact du changement de distribution au Japon, la croissance en 2014 aurait été de 7,6 % à taux de change constant, souligne Aeffe.

A noter que, l’an dernier, les ventes du prêt-à-porter (192,1 millions d’euros) ont reculé de 2,7 % à taux de change constant (-2,4 % à taux de change courant), tandis que celles de la division chaussures et accessoires (86 millions) ont progressé de 19,5 %.

Le groupe affiche un certain optimisme pour la fin de l’année puisque les bons de commandes pour les collections printemps-été 2015 sont en progression de 15 % par rapport à l’an dernier.

Le chiffre d’affaires a crû dans toutes les régions géographiques (Italie +8,7 %, Europe +11,1 %, Grande Chine +25,8 %), sauf en Russie (-14,1 %) et au Japon (-67,9 %) par rapport à 2013 en raison de la réorganisation sur ce marché, qui représente 2,8 % des ventes totales d’Aeffe.

Dans l’ensemble, l’année 2014 a encore marqué une période de transition pour le groupe, entre l’arrêt des licences avec Jean Paul Gaultier et Cacharel, et le développement des nouvelles licences Emanuel Ungaro et Cédric Charlier.

Mais de premiers signes encourageants se sont fait sentir, en particulier pour la marque Moschino avec l’arrivée il y a tout juste un an de Jeremy Scott à la tête du style.

L’année en cours devrait par ailleurs bénéficier aussi de la relance de Philosophy, la deuxième ligne d'Alberta Ferretti, dont la direction créative a été confiée à Lorenzo Serafini, qui dévoilera sa toute première collection le 27 février prochain à Milan.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com