×
7 073
Fashion Jobs
HAPPY BEAUTY
Reponsable d'Institut de Beauté
CDI · POINTE-À-PITRE
ETAM
Gestionnaire Logistique H/F
CDI · CLICHY
BZB
Contrôleur de Gestion Achats H/F
CDI · ROUBAIX
HERMES
CDI - Responsable de Stock, Flux et Approvisionnement (H/F)
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Toulon
CDI · TOULON
KENZO
Responsable Visuel Merchandising (H/F)
CDI · PARIS
PACO RABANNE MODE
Responsable E-Commerce H/F
CDI · PARIS
HERMES
CDI - Chef de Produit Sacs Homme & Voyage (H/F)
CDI · PANTIN
HERMES
CDI - Chef de Produit Équitation (H/F)
CDI · PARIS
HERMES
Stage - Expérience Client et Commandes Spéciales (H/F)
CDI · PANTIN
IZIPIZI
Sales Administration Executive
CDI · PARIS
GALERIES LAFAYETTE
Chef de Produit Acheteur Maroquinerie H/F
CDI · PARIS
SHOWROOMPRIVE.COM
Gestionnaire Transport Btb - H/F
CDI · SAINT-DENIS
CONFIDENTIEL
Attache(e) Commercial Wholesale Sud-Est France H/F
CDI · AIX-EN-PROVENCE
UNODE50
Chef de Secteur Joaillerie
CDI · MONTPELLIER
DCM JENNYFER
Chef de Produit / Acheteur (H/F)
CDI · SAINT-OUEN
SWAROVSKI
CDI - Senior Key Account Manager Swarovski Optik (H/F) - Paris
CDI · PARIS
FROM FUTURE
Responsable Marketing & Chef de Projet Image (H/F)
CDI · BOULOGNE-BILLANCOURT
PVH CORP.
Sales Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Talange - CDI 35h
CDI · TALANGE
AMERICAN VINTAGE
Chef de Projet Ppo - Project Product Owner H/F
CDI · SIGNES
LACOSTE
Responsable Des Ventes (CDI) - Champs Elysees F/H
CDI ·
TOMMY HILFIGER
Key Account Manager (M/F/X) – Calvin Klein CDI
CDI · PARIS
Publicités
Publié le
18 nov. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aeffe dégage un bénéfice net sur les neuf premiers mois

Publié le
18 nov. 2014

La tendance positive amorcée en 2014 continue pour Aeffe, qui renoue avec un bénéfice sur les neuf premiers mois de l’année, tout comme au 1er semestre, même si le chiffre d’affaires s’inscrit en léger recul. Le groupe de mode italien confirme donc sur cette période "la poursuite de la forte progression de sa rentabilité" avec un bénéfice net de 2,5 millions d’euros contre une perte de 2,3 millions d’euros enregistrée sur les 9 premiers mois de 2013, annonce-t-il dans un communiqué.

Moschino femme, collection croisière 2015


Active sur le secteur du prêt-à-porter, l’entreprise, qui détient les griffes Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino et la marque de chaussures Pollini, a également dégagé un excédent brut d’exploitation (EBITDA) de 22,6 millions d’euros par rapport aux 16,3 millions des 9 premiers mois 2013 (+39,2 %), notamment grâce à la politique de rationalisation mise en place depuis un an. Le résultat opérationnel (EBIT) s’affiche quant à lui à 7,2 millions d’euros contre 1,6 million un an plus tôt (+364 %).

Sur les neuf premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires d’Aeffe reste stable avec un infime recul de 0,2 % à 192,9 millions d’euros. L’entreprise souligne toutefois qu’à taux de change constant, sans prendre en compte ni l’effet des licences arrivées à terme, ni la réorganisation de la distribution au Japon, le taux de croissance aurait été de 7 %.

A noter que les ventes du prêt-à-porter (147,3 millions d’euros) ont reculé de 2,2 % sur cette même période, tandis que celles de la division chaussures et accessoires (63,7 millions) ont progressé de 15,2 %. Le groupe affiche un certain optimisme pour la fin de l’année puisque les bons de commandes pour les collections printemps/été 2015 sont en progression de 15 % par rapport à l’an dernier.

Le chiffre d’affaires a crû dans toutes les régions géographiques, sauf en Russie (-11,4 %) et au Japon (-67,3 %) par rapport à la même période l’an dernier. Sur ce marché, qui représente 2,6 % des ventes, Aeffe a passé un accord de distribution et de franchise exclusive avec Woollen Co. et Mitsubishi Corporation Fashion Co., et depuis le début de l’année, les collections d’Alberta Ferretti, Philosophy, Moschino, Moschino C&C et Love Moschino, y sont commercialisées exclusivement à travers le réseau multimarques.

Le nombre de points de vente monomarques en gestion directe dans le monde s’est donc notablement réduit, passant de 91 au 31 décembre 2013 à 58 au 30 septembre 2014. Parallèlement, les magasins en franchise du groupe Aeffe sont passés de 178 à 185 sur la même période.

Sur les neuf premiers mois de 2014, le groupe italien a été pénalisé par les taux de change négatifs et en raison de la réorganisation de sa distribution au Japon. A cela s’ajoute la période de transition que traverse actuellement la société entre l’arrêt des licences avec Jean Paul Gaultier et Cacharel et le développement des nouvelles licences Emanuel Ungaro et Cédric Charlier.

L’endettement financier net d’Aeffe est passé de 96,8 millions d’euros au 30 septembre 2013 à 90,1 millions un an plus tard (il était de 88,6 millions d’euros fin 2013).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com