×
Publié le
19 mai 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aeffe : le bénéfice net bondit de 41 % au 1er trimestre

Publié le
19 mai 2015

Aeffe, groupe de mode italien actif sur le secteur du prêt-à-porter, qui détient les griffes Alberta Ferretti, Moschino et la marque de chaussures Pollini ainsi que les licences Emanuel Ungaro, Cédric Charlier et la ligne beachwear de Blugirl, a réalisé sur les trois premiers mois de 2015 un chiffre d’affaires de 71,2 millions d’euros, en hausse de 5,3 % par rapport à la même période un an plus tôt (+3,5 % à taux de change constant), annonce-t-il dans un communiqué.

Alberta Ferretti, l'une des marques propres du groupe Aeffe


L’entreprise a dégagé un bénéfice net de 4,5 millions d’euros, qui a bondi de 41,2 % par rapport au premier trimestre 2014, et un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 12,5 millions d’euros (+17 %). Sur la période, Aeffe a nettement amélioré ses marges grâce à la croissance de son chiffre d’affaires, notamment de la division chaussures et maroquinerie, souligne-t-il.

Le président exécutif d’Aeffe, Massimo Ferretti, se réjouit de ces résultats, en particulier « du renforcement de la visibilité et du positionnement des marques du groupe, de la progression du segment des accessoires et du développement de la présence d’Aeffe au niveau international, à l’exception du difficile contexte russe ».

Les ventes d'Aeffe en Russie ont en effet diminué de moitié (-52,9 %) à 2,4 millions d’euros sur les trois premiers de l’année, tandis qu’elles ont bondi de 48,3 % à 5,1 millions aux Etats-Unis et de 24,7 % à 1,8 million au Japon. En Chine, notamment, les ventes se sont envolées de 68 %, indique la société.

« Le parcours de croissance du chiffre d’affaires et de la rentabilité enregistré au premier trimestre 2015 confirme les bonnes perspectives pour l’exercice en cours, soutenues par une augmentation de 7 % des commandes pour les collections de l’hiver prochain », commente Massimo Ferretti.

L’endettement financier net du groupe italien est passé de 83,6 millions d’euros fin 2014 à 95,4 millions au 31 mars.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com