×
Publié le
4 août 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Aeffe : ventes en hausse, mais bénéfice en baisse au 1er semestre

Publié le
4 août 2015

Le groupe de mode italien Aeffe voit sa rentabilité ralentir sur les six premiers mois de l’année en raison d’importants investissements engagés dans la relance de ses marques.

Ses ventes ont continué pour leur part à progresser grâce aux excellents résultats enregistrés dans la Grande Chine (+67,8 %), aux Etats-Unis (+37 %), au Japon (+20,6 %), mais aussi en Italie (+8 %), son principal marché pesant 44,4 % sur son chiffre d’affaires total.

Aeffe a notamment investi dans la relance de Moschino Homme - Moschino


Actif sur le secteur du prêt-à-porter à travers ses marques propres (Alberta Ferretti, Moschino et les souliers Pollini) et plusieurs licences (Emanuel Ungaro, Cédric Charlier et la ligne beachwear de Blugirl), Aeffe a réalisé au premier semestre 2015 un chiffre d’affaires de 128,7 millions d’euros, en hausse de 6,3 % par rapport à la même période un an plus tôt (+4,4 % à taux de change constant), annonce-t-il dans un communiqué.

Sur les six premiers mois de l’année, l’entreprise a dégagé un excédent brut d’exploitation (Ebitda) de 9,8 millions d’euros, s’inscrivant en recul de 22 % par rapport au premier semestre 2014. Un recul lié notamment à sa division de prêt-à-porter, souligne le groupe, évoquant les investissements engagés pour relancer sa 2ème ligne Philosophy, désormais dessinée par Lorenzo Serafini, ainsi que ceux destinés à la valorisation de Moschino et à la promotion en particulier de sa nouvelle collection masculine.

A cela s’ajoutent les coûts supplémentaires liés aux nouvelles ouvertures de boutiques, mais aussi aux rabais consentis aux acheteurs russes, toujours en grande difficulté. Sur ce marché, qui ne représente que 3,6 % de son chiffre d’affaires total, Aeffe a vu en effet ses ventes divisées par deux.

Dans ce contexte, le groupe de San Giovanni in Marignano (Italie du centre) a enregistré un résultat opérationnel (EBIT) de 3,4 millions d’euros contre 6,2 millions un an plus tôt et un bénéfice net de 0,03 million d’euros alors qu’il était de 0,15 million au premier semestre 2014.

L’endettement financier net d’Aeffe est passé de 89,9 millions au 30 juin 2014 à 98,1 millions un an plus tard (il était de 83,6 millions d’euros fin 2014).

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com