×
Publicités
Publié le
29 nov. 2013
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Airesis cède Boards & More à Emeram Capital Partners

Publié le
29 nov. 2013

C’est une société en croissance que s’apprête à céder Airesis. La société d’investissement suisse annonce avoir signé un accord pour la vente de sa participation majoritaire dans Boards & More, qui a réalisé un chiffre d’affaires de 45 millions d’euros en croissance de 11 % à fin juin 2013 par rapport à la même période l’an dernier.

Fanatic, ION, North Sails windsurf et North Kiteboarding, passe sous drapeau allemand. Visuel Fanatic.


Le fonds d’investissements allemand Emeram Capital Partners est donc en passe de reprendre la société Boards & More, avec ses marques Fanatic, North Kiteboarding, North Sails Windsurf et ION, pour près de 40 millions d’euros. Celle-ci avait été reprise en 2005 par Airesis.

"Nous sommes une société spécialisée dans les marques de sport. Nous reprenons des sociétés en situation critique et réalisons leur retournement avec des prises de risques financiers et humains, explique Yves Corthesy, le directeur financier d’Airesis. On constate depuis deux ans chez Airesis que les marques ont un rendement au-dessus de la moyenne de leur marché. Nous nous sommes posé la question de continuer dans cette nouvelle étape de développement, un peu plus éloignée de notre ADN, ou d’ouvrir la possibilité d’une cession. Cet été nous avons été à l’écoute des propositions de reprise pour voir si un candidat pouvait remplir nos exigences de continuité dans le projet et le management et au niveau du prix".

Les Allemands d’Emeram Capital, qui se focalisent dans des investissements sur la zone Allemagne, Autriche et Suisse, devraient donc remporter la mise, avec une clôture de l’accord prévue pour la mi-décembre.

Pour les équipes de Boards & More, ce nouveau propriétaire sonne comme le gage d’un apport d’expérience dans le textile. Les créateurs du fonds d’investissement, lancé en 2012, revendiquent notamment des parcours chez des acteurs comme Arena, PVH et Tommy Hilfiger.

Côté Airesis, si l’on explique qu’une veille est réalisée en permanence sur les opportunités d’investissement dans les marques de sport, on souligne que des projets pourront être évoqués une fois l’accord définitivement scellé.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com