×
2 650
Fashion Jobs
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
22 mai 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alibaba mise sur la plateforme de BtoB Ordre

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
22 mai 2018

Ordre faisait le pari il y a trois ans de la vente en gros de produits de luxe sur Internet. Un pari qui semble payant puisque la plateforme vient d'accueillir le géant Alibaba en tant qu'« investisseur stratégique », selon ses termes. Les détails de la transaction n'ont pas été dévoilés.


L'interface de la plateforme Ordre. - Ordre


Fondée en 2015 par le couple Simon et Kirsten Lock, Ordre regroupe des showrooms de vente en gros sur Internet. Selon l'entreprise, dont le siège est basé à Hong Kong, Stella McCartney, Proenza Schouler, Thom Browne, Vivienne Westwood, Joseph, No. 21 et Paule Ka comptent parmi les plus récents des 156 créateurs à avoir intégré la plateforme.

En annonçant l'investissement d'Alibaba, Ordre en a profité pour préciser que son taux de croissance avait doublé en l'espace d'un an. Son modèle commercial souligne le poids croissant du digital, non seulement dans le domaine de la vente directe au consommateur, mais également de la vente en gros. Ordre propose des showrooms en ligne innovants qui peuvent compléter les circuits wholesale habituels des créateurs, grâce notamment à des images à 360 degrés et des contenus en réalité virtuelle.

Les revendeurs des quatre coins du monde peuvent ainsi découvrir depuis leur écran les collections des créateurs les plus pointus et passer leurs commandes en gros en ligne. Ordre explique que sa proposition est particulièrement adaptée aux Semaines de la mode : elle permet aux acheteurs qui n'ont pu faire le déplacement de faire affaire avec les marques sur Internet. Il s'agit donc d'économiser le temps des acheteurs, mais également de réduire leurs frais et leur empreinte énergétique, des considérations de plus en plus importantes pour les clients des revendeurs eux-mêmes.


Kirsten Lock et Simon P Lock, fondateurs d'Ordre - DR


Le cofondateur d'Ordre, Simon P Lock, explique que l'investissement d'Alibaba « permettra à l'entreprise d'accélérer le développement de ses technologies d'avant-garde, d'apporter une valeur ajoutée aux créateurs avec lesquels (elle) travaille et de lui ouvrir des portes sur le marché du luxe en Chine ».

Jessica Liu, présidente de Tmall, le département mode et luxe d'Alibaba, précise de son côté que cet investissement « représente une nouvelle étape dans le développement de (sa) présence sur le secteur de la mode ». Et d'ajouter : « Nous renforçons notre position de partenaire de choix pour les marques qui souhaitent atteindre les consommateurs chinois les plus aisés, attirés par le luxe international ».

Alibaba prévoit de compléter la technologie développée par Ordre avec ses propres données et ses circuits de distribution, comme le très récent Luxury Pavilion, une plateforme de luxe exclusive, accessible sur invitation et réservée à la clientèle chinoise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com