×
5 612
Fashion Jobs
KS BEAUTE
Chef de Secteur Expert / Responsable Des Ventes
CDI · PARIS
GROUPE PRINTEMPS
Gestionnaire Des Stocks H/F
CDI · LYON
GROUPE BEAUMANOIR
Acheteur (H/F)
CDI · PARIS
RALPH LAUREN
Chargé de Développement RH (H/F)
CDI · PARIS
LANCEL SOGEDI
Responsable Approvisionnement Produits Finis et Packaging - H/F
CDI · PARIS
CHANEL
Chef de Projet Développement Outils Visual Merchandising Mode
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Montpellier Polygone
CDI · MONTPELLIER
LA HALLE
Merchandise Planner - PAP Homme (H/F)
CDI · PARIS
ABSOLUT CASHMERE
Chargé de Gestion Commerciale Wholesale (H/F)
CDI · PARIS
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Tommy Hilfiger - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
PVH CORP.
Stock et Visual Merchandiser Manager (M/F/X) - Calvin Klein - Mcarthurglen Giverny - CDI 35h
CDI · GIVERNY
SIMONE PERELE
Responsable Marketing et Communication
CDI · CLICHY
CCLD RECRUTEMENT
Directeur Régional H/F
CDI · PARIS
SEPHORA
Manager Des Ventes (F/H) - Brest - CDI
CDI · BREST
CHILDREN WORLDWIDE FASHION C.W.F
Acheteur / Développeur Matières Annexes F/H
CDI · LES HERBIERS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 25h - F/H
CDI · PARIS
COURIR
Chargé.e de Stock Studio - Paris - CDI -Temps Partiel - 20h - F/H
CDI · PARIS
TOD'S
Retail Back Office Coordinateur (H/F)_ Tod's Faubourg
CDI · PARIS
ROUJE
Chef de Produit Accessoires H/F
CDI · PARIS
SINTEL RECRUTEMENT
Gestionnaire Commercial et Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Chargé de Cotation Logistique (H/F)
CDI · SAINT-OUEN-SUR-SEINE
SINTEL RECRUTEMENT
Responsable Administration Des Ventes (H/F)
CDI · PARIS
Publicités
Par
Reuters
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
23 mars 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alibaba prévoit d'ouvrir un centre régional de distribution en Malaisie

Par
Reuters
Traduit par
Lionel Tixeire
Publié le
23 mars 2017

Le groupe chinois Alibaba prévoirait d'installer une plate-forme de distribution régionale en Malaisie afin d'appuyer le développement de ses activités dans la région, selon les déclarations faites à Reuters par deux sources proches du dossier. La plate-forme serait située à Klia Aeropolis, une zone de développement gérée par l'exploitant d'aéroports Malaysia Airports Holdings. Le projet devrait générer des investissements à hauteur de 1,47 milliard d'euros.


Reuters


Jack Ma, le PDG d'Alibaba, et Najib Razak, le Premier ministre malaisien, devraient annoncer officiellement le projet la semaine prochaine à Kuala Lumpur. La plate-forme devrait être construite avec l'aide des agences publiques malaisiennes et il n'est pas certain qu'Alibaba investisse ses propres fonds dans le projet.

« Kuala Lumpur International Airport (KLIA) dispose d'installations existantes qui permettront à Alibaba de gérer leurs services de distribution et si Alibaba décide de s'agrandir à l'avenir, il y a une possibilité d'utiliser des sites encore non développés au sein de KLIA Aeropolis », a précisé l'une des sources.

Najib Razab avait nommé Jack Ma conseiller à l'économie numérique du gouvernement lors d'un voyage officiel en Chine en novembre dernier. Selon la presse locale, Jack Ma pourrait aider à piloter le développement de l'économie numérique en Malaisie, à travers notamment le renforcement des services de banque et de paiement en ligne. « Nombreux sont ceux qui considèrent la Malaisie comme une plate-forme émergente aux côtés de Singapour », a déclaré l'une des sources.

Il s'agit du premier investissement d'Alibaba en Malaisie. L'entreprise a investi l'an dernier un milliard de dollars pour prendre le contrôle de Lazada, une plate-forme de commerce en ligne basée à Singapour, qui est aussi la plus grande du sud-est asiatique. Le groupe chinois a par ailleurs accru sa participation dans Singapore Post de 10,2 à 14,4 %, le plus grand service postal local, et a racheté 20 % d'Ascend Money, une entreprise thaïlandaise de paiement en ligne.

Les liens entre la Malaisie et la Chine se sont renforcés ces derniers mois, ce qui s'est traduit par une forte augmentation des investissements chinois. La Chine a ainsi accepté en décembre 2015 de racheter des actifs du fonds étatique en difficulté 1MDB, à hauteur de 2,3 milliards de dollars.

Najib Razak a signé 14 contrats lors de sa visite officielle en Chine en novembre 2016, pour une valeur totale de 34,4 milliards de dollars, y compris l'achat de navires de guerre chinois et la mise en place d'un partenariat pour la construction de chemins de fer en Malaisie.

Les sources ont ainsi indiqué que la plate-forme de distribution serait intégrée à la zone de libre-échange numérique (DFTZ) malaisienne, qui devrait aussi être lancée la semaine prochaine lors de la visite de Jack Ma.

© Thomson Reuters 2022 All rights reserved.