×
Publicités
Par
AFP
Publié le
31 mai 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Alrosa : le bénéfice net bondit au 1er trimestre, avant la privatisation partielle

Par
AFP
Publié le
31 mai 2016

Le géant russe des diamants Alrosa a annoncé mardi avoir plus que doublé son bénéfice net au premier trimestre, à la faveur d'un bond de ses ventes de bon augure pour l'Etat qui souhaite en céder une partie du capital.


Exposition de diamants Alrosa en 2006 - AFP


Entre janvier et mars, le bénéfice net du groupe minier basé en Iakoutie (Sibérie Orientale) s'est établi à 49,9 milliards de roubles (677 millions d'euros au taux de mardi) soit 2,2 fois supérieur à un an plus tôt.

Le profit a été soutenu par un bond de 37 % de son chiffre d'affaires à 102,3 milliards de roubles (1,4 milliard d'euros). L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) a bondi de 38 % à 59,3 milliards de roubles (805 millions d'euros), dépassant légèrement les prévisions des analystes interrogés par l'agence Interfax.

Alrosa, qui avait constaté un ralentissement de la demande mondiale et notamment en Asie fin 2015, a souligné dans un communiqué avoir bénéficié d'un « contexte favorable sur le marché du diamant ».

« Nous avons pu au premier trimestre augmenter nos volumes de ventes, ce qui a conduit à une baisse de nos stocks accumulés au second semestre 2015 », a commenté le directeur général Andreï Jarkov, cité dans un communiqué. « Vu l'amélioration du marché, les résultats financiers d'Alrosa reflètent la position solide du groupe », a-t-il ajouté.

Cette reprise intervient au moment où l'Etat russe cherche à réduire sa participation dans le capital d'Alrosa, actuellement à 44 %, pour compenser les répercussions budgétaires de l'effondrement des prix des hydrocarbures.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.