×
Publicités
Publié le
11 mars 2016
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Altarea Cogedim joue la carte des centres premium

Publié le
11 mars 2016

Avec l’acquisition de Pitch Promotion et la vente du site Rue du Commerce en 2015, le groupe Altarea-Cogedim a marqué l’an dernier son recentrage sur l’immobilier, qui constitue désormais à nouveau 100 % de ses revenus.

Le futur visage de Cap 3000


Le rachat de Pitch - actif dans le résidentiel et l'immobilier tertiaire - lui permettra d’ailleurs de représenter 7 % du marché du logement (contre 6 % l'an dernier) et de viser en 2018 un total de « 10.000 logements » produits annuellement.

C’est donc un exercice de transition qu’a publié le promoteur gestionnaire sur 2015. Son bénéfice net s'est élevé à 108,4 millions d'euros, en baisse de 9,5 %, pour un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros (-7,7 %).

De son côté, le cash-flow courant des opérations (FFO) a bondi de 28 %, à 161,2 millions d'euros, en données publiées, et de 10,6 % une fois retraité de la cession de Rue du Commerce.
 
Côté commerces, les loyers ont progressé de 2,6 %. A périmètre constant, la croissance s’est élevée à 1,3 %. Altarea relève une progression de 1,5 % des chiffres d’affaires des locataires des centres commerciaux du groupe. A comparer avec l’indice CNCC de croissance du chiffre d‘affaires des centres, en faible hausse de 0,2 %.
 
Fort de ces données, Altarea entend, comme d‘ailleurs d’autres grands promoteurs (Unibail, Segece), poursuivre sa stratégie de concentration de son patrimoine sur des sites premium bénéficiant d’une attractivité et d’une commercialité fortes.
 
Ainsi, Altarea a cédé quatre centres commerciaux de petite taille en Italie pour un montant total de 122 millions d’euros. On sait que, par exemple, le promoteur a lancé une vaste opération de restructuration-agrandissement à Cap 3000, à Saint-Laurent-du-Var.
 
Altarea pilote un renouvellement des enseignes avec 30 nouveaux concepts gare du Nord. Le promoteur peut se féliciter d’avoir été choisi comme partenaire par Gares & Connexion pour la modernisation de la gare de Paris-Austerlitz, avec la charge de l’investissement, la conception, la réalisation et l’exploitation des 30 000 m2 de commerces à cet endroit. Un gain qui a suivi celui de la transformation de la gare de Paris-Montparnasse.
 
Cette année, le groupe va livrer deux centres d’importance : plus de 30 000 m2 boulevard MacDonald, qu’il a développés à 50-50 avec la Caisse des Dépôts et où prennent place un Decathlon et un Leroy-Merlin ; et 51 000 m2 avec L’Avenue 83 à Toulon-La Valette.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com