×
Publié le
28 oct. 2011
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Altarea Cogedim lance une OPA sur RueduCommerce

Publié le
28 oct. 2011

Altarea Cogedim poursuit un développement multicanal et innove ainsi parmi les foncières. Le spécialiste des centres commerciaux vient de lancer une OPA sur RueduCommerce. Via la création d'une filiale ad hoc Altacom, le promoteur a signé un accord avec Apax Partners et les actionnaires fondateurs Patrick Jacquemin et Gauthier Picquart, aux termes duquel il s’est engagé à acquérir 24,3% du capital dans un premier temps, puis de porter cette participation à 28,7% (44,3% des droits de vote). Parallèlement, les deux fondateurs deviennent actionnaires à 20% d'Altacom. Il est prévu ensuite le lancement d'une OPA. A noter que Jean-Charles Naouri, via la holding Parinvest, détient 10% du capital. La transaction, qui valorise RueduCommerce à environ 100 millions d'euros, est conditionnée au feu vert des autorités.

Altarea Cogedim


"Cela fait un bon moment que nous nous interrogeons sur l'évolution du commerce et sur le comportement des consommateurs, souligne Gilles Boissonnet, président du directoire d'Altarea-France. Nous avions relevé parallèlement le développement du multicanal par les enseignes. Nous avons considéré que, nous aussi, nous devions nous construire un développement multi canal. Pour autant, nous ne tournons pas le dos à notre métier premier. Nous tablons encore sur 850 millions d'euros d'investissement dans les centres commerciaux dans les 4 à 5 ans". Pour Gilles Boissonnet, le métier de RueduCommerce s'apparente à celui d'une galerie marchande virtuelle. "Curieusement, la rémunération du site n'est pas si éloignée de celle de nos centres. La commission moyenne chez RueduCommerce est de 7,5%, le loyer moyen est de 9,5% dans nos centres physiques" explique le président du directoire d'Altarea-France.

Fondé en 1999, RueduCommerce a réalisé sur son dernier exercice, clos le 31 mars, un chiffre d'affaires de 380 millions d'euros. La Galerie, qui permet à des partenaires de vendre leurs produits sur le site, a rapporté 73 millions. Les synergies en e-commerce et boutiques réelles semblent de facto se multiplier. Hammerson proposait ainsi sur Vente-Privee des bons d'achats pour inviter les internautes à se rendre dans ses centres. En début d'année, c'est Casino qui portait sa participation dans Cdiscount à quasiment la totalité du capital.

Bruno Joly et Jean-Paul Leroy

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com