×
Publicités

Amazon déploie sa box Prime Wardrobe

Publié le
today 26 juin 2018
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Un an après une annonce qui avait secoué la Bourse américaine, la box Prime Wardrobe d’Amazon est désormais proposée à l’ensemble des abonnés Prime aux Etats-Unis. Le dispositif permet de recevoir gratuitement de trois à huit vêtements homme, femme et enfant, pour ne payer que ceux conservés, un rabais croissant pouvant s’appliquer en fonction de leur nombre. Un programme qui comprend aussi bien les marques propres d’Amazon que certaines grandes marques partenaires.


La Prime Wardrobe permet de commander de trois à huit produits mode - Amazon


Si Amazon a insufflé de nouveaux standards en termes de livraison ou de fidélisation de ses clients, cette offre de box ne risque pas de changer la donne sur la forme, mais sur le fond. De par son ampleur inégalée, Amazon est l’un des rares acteurs à pouvoir soutenir financièrement et matériellement un tel modèle. Des marques comme Adidas, Calvin Klein, Levi’s ou encore Hugo Boss participaient depuis un an à la phase de test de Prime Wardrobe. Mais ce sont au final les marques propres qui auraient connu le plus grand succès chez les acheteurs testeurs, selon la presse américaine.

La Wardrobe, en plus d’ouvrir la porte à de juteux partenariat avec de grandes marques désireuses d’être mises en avant, pourrait donc bien être un accélérateur pour la montée en puissance de l’offre propre d’Amazon, dont la mode est l’un des principaux moteurs de vente. Le portail a déployé l’an passé plusieurs marques dédiées à des marchés différents, comme la griffe d’habillement Find, bientôt suivie d’une offre sport, d’une griffe dédiée aux tenues de soirée, Truth & Fable, d’un label de lingerie, Iris & Lilly, puis fin mai 2018 de la marque de basiques modernes Meraki, ces trois dernières citées étant dédiées au marché européen.

Reste que la Prime Wardrobe se limite elle dans un premier temps à la clientèle américaine du portail. Et la déclinaison dans d’autres pays pourrait prendre plusieurs années selon les cas, au regard des impératifs logistiques. Ou technologique, comme ce fut récemment le cas avec l’enceinte connectée Alexa, récemment déployée en France, quatre ans après avoir été lancé aux Etats-Unis.

Amazon a enregistré 177,9 milliards de dollars (142,5 milliards d'euros) de ventes au cours de son exercice 2017, en progression de 31 %. Le bénéfice net est passé au cours de la période de 2,4 à 3 milliards de dollars (2,4 milliards d'euros), tandis que le revenu opérationnel s'est contracté de 2 %, à 4,1 milliards.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com