×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
23 oct. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amazon préparerait sa propre marque de sport

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
23 oct. 2017

Après avoir lancé sa marque de mode, Amazon serait-il sur le point de créer sa marque de sport ? Une étude, menée par Morgan Stanley, révèle que le géant américain s'est récemment rapproché de fournisseurs qui travaillent aussi pour d'autres grandes marques de sport, comprenant Nike, Under Armour et Lululemon. Les analystes en concluent donc que le géant du e-commerce est en train de développer son propre label de sport.


Amazon


Ces nouveaux partenariats permettraient à Amazon de produire des pièces à partir des mêmes matières, tout en proposant ses produits à des prix beaucoup plus compétitifs. Le géant a cependant récemment vu Nike, qui avait jusque-là refusé des accords, faire son entrée dans son offre.

Par ailleurs, cette étude menée par Morgan Stanley présente Amazon comme une menace pour les grands magasins, mais aussi pour les détaillants spécialisés aux Etats-Unis. Kimberly Greenberger, qui a participé à l'étude, a analysé les intentions d'achat des consommateurs pour l'an prochain, faisant la lumière sur les détaillants les plus menacés par Amazon. Le site d'e-commerce recueille le plus haut taux d'intentions d'achat, avec 60 %, suivi de loin par Target, qui n'obtient que la moitié de cette proportion. Zara et Walmart sont eux aussi assez haut sur cette liste, de même que les détaillants à prix cassés TJMaxx, Ross et Marshalls.

Les résultats sont moins encourageants pour Urban Outfitters, Anthropologie, Abercrombie & Fitch, Gap et Banana Republic : Morgan Stanley relève un net déclin des intentions d'achat dans leurs magasins.

L'étude soulève aussi des inquiétudes du côté de Nordstrom et de Macy's, dont la clientèle se superpose à celle d'Amazon. Très touchés par ce phénomène baptisé la « Menace Amazon » par Morgan Stanley, ces grands magasins devront faire face à un risque élevé de voir leur clientèle se tourner vers Amazon.

L'étude, menée par la banque Morgan Stanley et titrée AlphaWise, porte sur l'industrie du vêtement américaine, publiée chaque année depuis trois ans.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com