×
Publicités
Publié le
23 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amer Sports : croissance de 5 % avant change sur le troisième trimestre

Publié le
23 oct. 2015

Porté par sa croissance organique dans le textile et la chaussure outdoor et par ses acquisitions, Amer Sports voit ses ventes frôler les 714 millions d’euros sur son trimestre clos fin septembre. Le groupe finlandais, propriétaire de Salomon, Arc’Teryx, Wilson ou Atomic affiche une croissance de 11 % par rapport à la même période l’an dernier. Mais avant le passage en euros, cette hausse est de 5 %. Et même de 4 % si l’on ne prend pas en compte ses acquisitions.

Le textile et les chaussures outdoor ont porté la croissance d'Amer Sports - Salomon


Il s’agit tout de même de progressions intéressantes. Ses grands pôles se portent bien. L’outdoor progresse de 3 % avant change et finalise les trois mois à près de 477 millions d’euros, porté par des hausses de 19 % dans la chaussure et de 14 % dans le vêtement. Arc’Teryx semble connaître de belles avancées. Ses ventes de produits de sports d’hiver, dont les dates de livraison ont été décalées, reculent en revanche de 13 %.

Le segment Sports de balles, qui concerne aussi bien les sports de raquettes que le baseball, présente de son côté un chiffre d’affaires en amélioration de 16 % avant change, et se fixe à près de 148 millions d’euros. Même sans prendre en compte l’acquisition de Louisville Slugger, la progression est tout de même de 10 % grâce aux ventes de balles et raquettes de tennis.

Enfin, le volet fitness, qui comprend les matériels et outils de mesure de la performance, recule de 3 % avant change, mais termine à plus de 89 millions d’euros. Le groupe explique préparer l’activation de projets sur ce marché en 2016.

Par région, l’Europe, Moyen Orient, Afrique réalise un trimestre stable avant effets de change. Le groupe enregistre un chiffre d’affaires de 319 millions d’euros sur cette zone. Les Amériques progressent de 7 %, avec un chiffre d’affaires qui atteint 302 millions. Enfin la zone Asie-Pacifique affiche un bond de 15 %. Et atteint donc les 92 millions d’euros.

Au final, le groupe affiche un résultat avant impôts et intérêts de 103,5 millions d’euros contre 69,3 millions l’an dernier. Son résultat net se fixe à 69,1 millions contre 43,3 millions un an plus tôt.

Des résultats encourageants pour un groupe qui a annoncé viser les 3,5 milliards d’euros de ventes en 2020 contre 2,228 milliards en 2014.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com