×
5 679
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
24 juil. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Amer Sports : l’Europe porte l’activité du groupe sur le trimestre

Publié le
24 juil. 2014

Amer Sports cible une hausse de 5 % de son chiffre d’affaires, avant effets de change, sur l’ensemble de son exercice calendaire 2014. Ses résultats du deuxième trimestre permettent au groupe finlandais, propriétaire de Salomon, Arc’Teryx, Suunto, Atomic ou encore Wilson, de confirmer cet objectif.

Le textile a connu une forte progression chez Amer Sports, notamment chez Arc\'Teryx. Visuel Arc\'Teryx.


Avant l’application des taux de changes, ses ventes ont progressé sur la période de 4 %. Le groupe précise que cette croissance est notamment portée par les hausses des ventes de vêtements, de chaussures et de produits pour le cyclisme, contrebalancées par le recul du chiffre d’affaires de son segment "ball sports".

Avec 376,1 millions d’euros, Amer Sports affiche au final, après changes, une stabilité par rapport à la même période un an plus tôt.

Le pôle "ball sports" représentant plus de la moitié du chiffre d’affaires sur la zone Amériques, le groupe accuse un recul de 1 % de ses ventes sur cette région, à 166 millions d’euros.

En revanche, il affiche un chiffre d’affaires avant changes de 156,1 millions d’euros en Europe, en hausse de 8 %, avec des ventes dans sa catégorie "winter et outdoor" en progression de 12 %.

En Asie-Pacifique, ses ventes atteignent 54 millions, s’améliorant de 5 %, avec +18 % en Chine. Son activité fitness bondit notamment de 16 %, à 10,2 millions d’euros.

Au niveau global, ses ventes "winter et outdoor" progressent de 7 % à 174,8 millions portées par un +26 % dans le vêtement, notamment Arc’Teryx, et malgré un net recul de l’équipement (-21 %). Le fitness atteint 65,1 millions (+ 5%) et les sports de balle (baseball, golf, tennis) se contractent de 1 % à 136,2 millions.

Le groupe annonce d’ailleurs une réorganisation de ce pôle sur les 18 à 24 prochains mois.

Traditionnellement négatif sur le deuxième trimestre, le groupe réduit néanmoins ses pertes avant intérêts et impôts (EBIT) de -18,7 millions l’an dernier à -17,6 millions d’euros cette année.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com