×
6 101
Fashion Jobs
SISLEY
Responsable Promotions Des Ventes Régional (Secteur Rhône-Alpes/Sud-Est) H/F
CDI · LYON
CONFIDENTIEL
Responsable Région Paris et Nord-Est
CDI · PARIS
AMI - ALEXANDRE MATTIUSSI
Demand Planner PAP/Souliers/Maroquinerie - CDI
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga – E-Retail Key Account Manager (f/h)
CDI · PARIS
BALENCIAGA S.A.S.
Balenciaga - Newness Planning Manager (f/m)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Chef de Produit Prêt-À-Porter (H/F)
CDI · CLICHY
BALMAIN
Responsable Achats Matières PAP H/F
CDI · PARIS
BALMAIN
Responsable CRM H/F
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Traffic Manager - Search & Social Paid H/F - l'Occitane en Provence
CDI · PARIS
MP L'OCCITANE
CDI - Responsable Grands Comptes Junior H/F - Erborian
CDI · PARIS
HAYS FRANCE
Chef de Produit Développement H/F
CDI · PARIS
GIVENCHY
Responsable Sav & Qualité f/h
CDI · PARIS
GIVENCHY
Responsable Entrepôt f/h
CDI · MONTBAZON
SISLEY
Chef de Projet Architecture Commerciale Senior H/F
CDI · PARIS
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Colmar (68) H/F
CDI · COLMAR
CCLD RECRUTEMENT
Manager Des Ventes Strasbourg (67) H/F
CDI · STRASBOURG
IRO
Chef de Projet Architecture (H/F)
CDI · PARIS
DCM JENNYFER
Contrôleur de Gestion Achat (H/F)
CDI · CLICHY
MANPOWER COUTURE
Responsable Expeditions
CDI · CLICHY
CONFIDENTIEL
Responsable Logistique et Flux Informatiques
CDI · MARSEILLE
GALERIES LAFAYETTE
Responsable de Développement Commercial H/F
CDI · LIEUSAINT
GALERIES LAFAYETTE
Responsable de Développement Commercial H/F
CDI · STRASBOURG
Publicités
Publié le
17 janv. 2017
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

American Apparel fermera l'ensemble de ses magasins américains d'ici fin avril

Publié le
17 janv. 2017

Après plusieurs années de difficultés financières, American Apparel va finalement fermer l'ensemble de ses magasins aux Etats-Unis d'ici fin avril, ainsi que le siège de la marque à Los Angeles. Le Canadien Gildan Activewear, qui a pour sa part racheté les droits de propriété intellectuelle de la marque ainsi que des équipements de fabrication il y a plusieurs jours pour la somme de 88 millions de dollars (82,2 millions d'euros), a en effet décidé de mettre fin au réseau de magasins physiques de la griffe.

Une des publicités controversées d'American Apparel - American Apparel


Selon Reuters, l'entreprise canadienne a aussi abandonné son projet initial de rachat de certaines des installations de confection de la marque en faillite. Gildan Activewear avait en effet précédemment annoncé la reprise de certains des ateliers qui ont fait de la marque un synonyme de « Made in the USA ».

Alors qu'American Apparel a toujours fabriqué l'ensemble de ses vêtements aux Etats-Unis, Gildan utilisera pour sa part des méthodes de production délocalisées, notamment en Amérique du Sud et dans la région caraïbe. Alors que Gildan dispose bien d'activités de filature et de distribution aux Etats-Unis, les seuls vêtements à être confectionnés dans le pays sont des chaussettes.

« L'entreprise a émis un avertissement il y a plusieurs mois, informant les employés que, en fonction de l'identité du repreneur de l'entreprise, une vente pourrait entraîner une réduction de certaines activités », a ainsi déclaré American Apparel dans un communiqué.

« L'entreprise est heureuse de pouvoir annoncer qu'elle a été capable de négocier un second accord avec le fabricant textile Broncs, qui prévoit de sauvegarder 300 emplois à travers la reprise des installations de Garden Grove », toujours selon le communiqué.

La plupart des 2 166 employés du siège de Los Angeles ainsi que des 959 employés de l'atelier de South Gate devraient perdre leur emploi, selon Reuters. Gildan a déjà indiqué qu'il ne reprendrait pas les points de vente d'American Apparel aux Etats-Unis, laissant donc 3 400 employés sans emploi.

Garry Bell, un porte-parole de Gildan, a déclaré aux médias : « Nous pensons qu'il n'est pas préférable que nous reprenions ces baux alors que nous mettons en œuvre notre projet ». Selon les analystes, la marque devrait probablement être commercialisée en grands magasins et via le wholesale.

American Apparel a déposé son bilan en novembre 2016, après une première procédure de redressement initiée en octobre 2015 dont l'échec s'est soldé par une dette de 177 millions de dollars (165,4 millions d'euros). Les enchères organisées pour la reprise d'American Apparel ont attiré l'attention de marques comme Next Level Apparel ou encore Amazon. Près de 90 % des employés de Gildan sont situés en Amérique centrale et dans les Caraïbes, c'est-à-dire dans des pays où le coût du travail est plus bas.

Gildan a indiqué que l'entreprise tiendrait compte du patrimoine industriel d'American Apparel aux Etats-Unis comme faisant partie de la marque, ainsi que de facteurs comme les coûts du transport et de l'énergie. Gildan n'a pas été joignable pour commenter ces informations.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com