×
6 903
Fashion Jobs

American Apparel : qui sera le futur propriétaire ?

Publié le
today 9 nov. 2016
Temps de lecture
access_time 2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

La liste des candidats à la reprise s'allonge. American Apparel a connu beaucoup de remous ces dernières années. La marque est depuis 2014 la propriété d'un groupe de fonds d'investissement mené par Monarch Alternative Capital.

Un groupement qui avait repris l'entreprise alors qu'elle était placée sous la protection du Chapter 11 de la loi sur les banqueroutes américaine. Mais la marque californienne peine à rebondir. Si bien que les propriétaires missionnaient cet été la banque d’investissement Houlihan Lokey pour trouver un repreneur.

American Apparel en discussion avec plusieurs groupes ? - American Apparel


Alors que se profile un nouveau placement sous le Chapter 11 des banqueroutes, Reuters glisse que plusieurs acteurs seraient sur les rangs. Les groupes Authentic Brands et Sequential Brands, mais aussi la société B. Riley Financial seraient en discussion pour une reprise après la banqueroute. Cette procédure, à l'instar des redressements judiciaires français, permettrait à American Apparel de mettre en suspens ses factures, notamment les loyers de ses 140 magasins au Canada et aux Etats-Unis.

La situation de la marque pose clairement la question de son avenir international. D'autant que son activité au Royaume-Uni a été placée sous administration. « Le groupe American Apparel a connu de forts vents contraires en retail, avec comme conclusion la fin des livraisons de la maison-mère américaine en Grande-Bretagne », explique dans un communiqué Jim Tucker, l'administrateur judiciaire de KPMG, qui suit le dossier.

« L'activité anglaise a connu les mêmes difficultés, ce qui a conduit à la nomination d'administrateurs. Les 13 boutiques en Grande-Bretagne sont bien pourvues en stocks et continueront leur activité normale jusqu'au pic de la période de Noël. Plusieurs de ces magasins sont des emplacements de premier choix et nous viseront aussi la vente de magasins après le pic de fin d'année », poursuit-il.

Un contexte qui laisse planer les plus grands doutes sur l'activité de la marque sur le reste de l'Europe, où elle compte une trentaine de magasins. Les livraisons vers l'Europe auraient aussi cessé depuis la fin de la semaine passée.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2019 FashionNetwork.com