×
5 679
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
13 févr. 2006
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

American Retro s'offre deux nouvelles adresses parisiennes

Publié le
13 févr. 2006

Après avoir investi les rues Saint-Honoré et Francs-bourgeois, American Retro s'offre deux nouvelles boutiques parisiennes : l'une au 8 de la rue des Abbesses dans le XVIIIe arrondissement et au 10 de la rue du Vieux Colombier au coeur du quartier de Saint-Germain-des-Prés.


Boutique American Retro

Le premier espace de 50 m² opte pour une décoration à l’allure baroque et moderne, dans une ambiance cosy et chaleureuse teintée de crème, de gris et de blanc.

Quant à la boutique de Saint-Germain, son espace de vente se répartit sur trois étages pour une surface globle de 280 m². Si actuellement seuls les deux premiers étages sont exploités, le sous sol sera quant à lui dédié à la première ligne masculine d'American Retro baptisée « Men’s of Honor », une ligne d’essentiels ayant pour philosophie la diplomatie et honneur. Tee-shirt en coton, top en maille, veste ou chemise coupées bords francs sont alors estampillés à l’effigie d’un Ghandi, Martin Luther King ou encore d’un JFK.

Au deuxième étage, un « Jeans Bar » présente les denims des très selects Joe’s Jeans, Tsubi ou Ernest Sewn.


Boutique American Retro

En guise de coup de cœur sont également présents Gaspard Yurkevich Homme et Gaspard Yurkevich shoes, Anna Sui et Anna Sui shoes, ou encore Mishka dont les chaussures en cuir lamé python ou croco imprimé ont été « construites » sur mesure par American Retro.

Toujours en provenance des USA : Two-10-Ten-5, vêtements en coton entièrement rebrodés à la main, Doa, ceintures d'esprit mexicain en cuir clouté customisé. Côté bijoux, ceux d’Elia Stone mais aussi des anglaises Zoé et Morgan dont les bijoux en argent ou or sont délicatement travaillés.

Pour finir, dans un souffle vintage, American Retro livre des anciens stocks de chaussures Sergio Rossi (siglées Sergio R.) ainsi que des anciennes pièces dénichées aux puces tel ce manteau en lapin ou en astrakan…

Lancée par Grégory, David et Laure Pariente en septembre 2002, la marque solidifie son maillage parisien afin de distiller sa mode hippie chic dans toute la capitale.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com