×
Publié le
29 juin 2011
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Andam 2011 attribué à Anthony Vaccarello, le "Prix des premières collections" à Yiqing Yin

Publié le
29 juin 2011

Anthony Vaccarello, jeune prodige de la mode, a reçu le prix Andam 2011 mercredi soir dans les salons du ministère de la Culture. Un titre de plus pour ce trentenaire italo-belge qui, à peine diplômé et distingué de l’école de La Cambre, empochait le prix du Festival d’Hyères (2006).

Anthony Vaccarello, Yiqing Yin, Andam
Anthony Vaccarello, collection automne-hiver 2011/2012, photo Imaxtree

Remporté l’an dernier par le Turc Hakaan Yildirim, le prix de l’Andam délivre cette année une enveloppe d’un montant global estimé à 200 000 euros qui devrait permettre à Anthony Vaccarello de présenter sa collection pendant la Fashion Week parisienne d’octobre prochain, mais aussi de créer sa filiale française et d’implanter son atelier à Paris. Un beau coup de pouce donc pour cette figure montante de la mode qui, après quelques années chez Fendi, avait décidé en 2009, à moins de trente ans, de lancer ses propres collections qu’il fait défiler depuis deux saisons pendant la Fashion Week parisienne. Dernièrement, Anthony Vaccarello s’est invité dans les pages de La Redoute. Il signe pour cet été trois mini-robes noires et graphiques. Et aujourd’hui, il rejoint donc la prestigieuse liste des lauréats de l’Andam sur laquelle figurent, entre autres noms, celui d’Yvan Mispelaere (lauréat 2003, directeur artistique Diane Von Furstenberg), Giles Deacon (2009, directeur artistique Ungaro), Christophe Lemaire (1995, directeur artistique Hermès), Martin Margiela (1989), Viktor & Rolf (1994), Jeremy Scott (1998 et 2000), Anne Valérie Hash ou encore Gareth Pugh.
Si le montant du prix est un peu moins élevé cette année, l’Andam reste à l’heure actuelle le plus important prix en terme de somme attribuée comparée à celle des concours équivalents anglo-saxons (CFDA/Vogue US Awards de New York et BFC/Vogue UK Award de Londres) et suisse (Swiss Textile Award). Un montant obtenu grâce au soutien de nombreux partenaires, historiques (La Fondation Pierre Bergé et Yves Saint Laurent, Les Galeries Lafayette, LVMH, Swarovski ou encore Gucci Group) et plus récents, dont Only The Brave et les grands magasins canadiens Hudson’s Bay Company, arrivés l’an dernier.

Rappelons que parmi les critères formels d’attribution du prix, l’Andam se penche sur les modalités d’utilisation de la somme. A savoir l’obligation d’allocation en France, auprès d’entreprises ou prestataires français, notamment pour l’organisation du défilé et, l’an dernier, l’association ajoutait le devoir de créer une filiale ou une entreprise en France.

Anthony Vaccarello, Yiqing Yin, Andam
yiqing yin, collection Exils, photo Laurence Laborie

Enfin, cette année, le prix de l’Andam s’est doté d’un « petit frère » : le Prix des premières collections doté d’un montant de 60 000 euros et qui a été attribué à la créatrice Yiqing Yin, déjà récompensée en 2009 du Grand Prix de la Création Mode de la Ville de Paris. Parmi les critères d’attribution, figuraient le fait d’avoir crée sa société après 2009 et celui de ne pas avoir un chiffre d'affaire excédent 300 000 euros.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com