×
Publicités
Publié le
4 juil. 2014
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Andam 2014 : comment Kering aidera Iris Van Herpen

Publié le
4 juil. 2014

On a jusqu’à présent vu l’univers expérimental parfois spectaculaire d’Iris Van Herpen, sur scène ou dans des musées. Cela pourrait rapidement changer. La créatrice néerlandaise, qui prépare en ce moment un grand projet avec Björk, dispose depuis jeudi dernier de 250 000 euros pour exaucer le projet de développement de sa ligne de prêt-à-porter, lancée l’an dernier.

Iris Van Herpen automne-hiver 2014 (DR)


Rencontrée jeudi 3 juillet à la cérémonie de l’Andam Fashion Award 2014, la brillante créatrice âgée de 30 ans nous expliquait combien le soutien de l’Association Nationale de Développement des Arts de la Mode allait lui être précieux.

"Je suis très attachée au savoir-faire traditionnel, et le fait de m’engager à collaborer avec de nouveaux spécialistes français me semble très naturel", expliquait celle qui a fait l’objet d’une exposition à succès au musée de la Dentelle de Calais.

Le bénéfice pourrait d’ailleurs être à double sens : "Je pense qu’il pourrait être passionnant aussi de faire connaître certaines innovations technologiques à des fabricants qui n’en auraient pas encore entendu parler", envisage par ailleurs cette adepte de l’imprimante 3D, obsédée par la transformation des matières.


Un mentor nommé François-Henri Pinault
"Je vais accompagner Iris pendant deux saisons, expliquait jeudi soir François-Henri Pinault à FashionMag. Pas sur le plan créatif, bien sûr, mais concernant son projet d’entreprise. Nous allons déterminer quels sont ses besoins à ce stade de son développement, et lui offrir un accès aux ressources du groupe en termes de recherche de matières, et de développement de produit. S’il s’avère qu’elle a des besoins spécifiques qui correspondent à l’expertise de l’une de nos marques, nous la mettrons directement en contact avec cette marque, afin de lui faire comprendre comment les choses sont organisées".

Mais encore? "Par exemple, dans le cas de jeunes entreprises comme celle d’Iris, on remarque que les problèmes sont souvent liés à la supply chain. C’est très difficile de trouver le bon sous-traitant au bon moment, et Kering pourra lui donner accès à la façon dont on gère toute notre sous-traitance en Italie, sur le prêt-à-porter, les accessoires et le cuir, ce qui représente l’une de nos grandes expertises…Je suis sûr qu’Iris va trouver son bonheur!"

Ce soutien financier va permettre à Iris Van Herpen "de faire comprendre pas mal de choses aux consommateurs de mode, estimait pour sa part Bradly Dunn Klerk, le directeur de la marque Iris Van Herpen rencontré sur les bancs d’ArtEZ, l'Académie d'Art et de Design d’Arnhem. Il s’agit maintenant de proposer des vêtements que les femmes puissent porter, et continuent à apprécier dans le temps", poursuit-il.

Pour conquérir le jury de l’Andam Fashion Award 2014, Iris Van Herpen a présenté trois silhouettes en avant-goût de sa troisième collection de prêt-à-porter, démarrée en 2013 après plusieurs années au calendrier de la couture. La nouvelle ligne est distribuée sous les termes d'un accord avec l'agence Tomorrow, basée à Londres.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2023 FashionNetwork.com