×
Publicités
Par
AFP
Publié le
30 avr. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Anglo American : la production de minerai de fer avance au premier trimestre

Par
AFP
Publié le
30 avr. 2009

Le groupe minier britannique Anglo American a publié jeudi 30 avril un rapport d'activité montrant que le minerai de fer a été un des seuls produits dont la production a progressé au premier trimestre, l'activité étant fortement affectée par le ralentissement mondial.


Mine de platine en Afrique du Sud

La production de minerai de fer a progressé de 22 % sur l'année à 9,992 millions de tonnes, tout en reculant de 1 % depuis décembre. Anglo American indique que cette progression est principalement due à la montée en puissance de son usine sud-africaine du site de Sishen, près du Cap.

Le groupe fait état d'une baisse de la demande pour quasiment tout le reste de sa production.

Parmi les métaux de base, la production de cuivre est en baisse de 5,4 % sur un an (- 12,2 % depuis fin décembre), celle de nickel de 2,2 % (- 6,3 % depuis fin décembre), celle de zinc de 0,1 % (- 0,1 %), celle de plomb de 14,6 % (+ 1,4 %).

Parmi les métaux précieux, la production de platine raffiné est en baisse de 5,8 % (- 52 %), celle de palladium de 4,5 % (- 47,9 %).

La production de charbon Eskom a progressé de 0,9 % sur un an mais reculé de 10,9 % sur le trimestre, celle de charbon thermique reculé de 0,8 % sur un an et de 9,6 % sur le trimestre, la production de charbon métallurgique a baissé de 2,2 % sur l'année et de 31,4 % sur un trimestre.

La production de diamants a reculé de 90,8 % sur l'année et de 90 % sur le trimestre.
Le groupe fait allusion une dizaine de fois dans son communiqué à la réduction de la demande et rappelle qu'il a pris "une série de mesures en réponse à l'environnement économique actuel", notamment une augmentation de capital de 1,7 milliard de dollars, qui a suscité une forte demande.

Le groupe a aussi lancé en février un plan de restructuration drastique, qui prévoit notamment 19 000 suppressions de postes dans le monde et la suspension jusqu'à nouvel avis des versements de dividendes aux actionnaires.

Anglo American a par ailleurs accéléré les cessions d'actifs non-stratégiques, et a notamment vendu sa participation résiduelle dans le producteur d'or AngloGold Ashanti, ce qui lui a rapporté 1,8 milliard de dollars, selon le communiqué de jeudi.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.