×
6 174
Fashion Jobs
Publicités
Publié le
3 mai 2016
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Antik Batik en redressement judiciaire

Publié le
3 mai 2016

Antik Batik dans une mauvaise passe. La griffe, qui existe depuis 1994 mais est pilotée par Gabriella Cortese seule depuis 2007, vient d'être placée en redressement judiciaire début avril. La griffe de prêt-à-porter féminin haut de gamme fait face à des ventes en érosion depuis plusieurs années. Elle avait déjà réduit la voilure au fur et à mesure pour compter à ce jour deux boutiques parisiennes et trois autres à Rennes, Bruxelles et Ibiza.

Collection printemps-été 16 - Antik Batik


La griffe connue pour son style ethnique revendiquait 15 millions d'euros de chiffre d'affaires au moment où le fonds Audacia prenait une participation minoritaire en 2012. Un soutien au développement qui n'a donc pas permis à la marque de faire croître son chiffre d'affaires. Le dernier déclaré en 2013 s'établissait à un peu moins de 10 millions d'euros, reculant encore sur l'exercice suivant avec une estimation à 8 millions d'euros, selon nos informations.

Interrogée par Le Monde, la créatrice estime que la marque n'est pas en péril et est partie à la recherche d'un nouvel investisseur pour assurer la continuité de la marque et trouver une issue favorable à la période d'observation qui suit le placement en redressement judiciaire.

La griffe avait par ailleurs été en discussions avec le groupe SMCP il y a quelques années. Mais celles-ci n'avaient pas abouti.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com