×
Publié le
28 avr. 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Antony Morato muscle sa présence dans l’Hexagone

Publié le
28 avr. 2017

Antony Morato se redéploie en France. La marque de prêt-à-porter masculin italienne s’est restructurée et elle ne manque pas de projets. Après avoir fermé ses succursales, la marque avait installé une filiale au second semestre 2014, qu’elle a confiée début 2016 à Julien Aledo, ex-G-Star.

Antony Morato se redéploie en France - Antony Morato


Cette marque italienne, qui fête ses dix ans cette année, a vu son chiffre d’affaires global passer de 90 à 100 millions d’euros de 2015 à 2016. « En France, pour le moment, les ventes sont encore limitées. Il a fallu tout réorganiser, poser de nouvelles bases et renouer avec les contacts du secteur, » souligne Julien Aledo, directeur France. En janvier, la griffe a ouvert un bureau commercial à Aix-en-Provence. Un autre verra le jour à Bordeaux d’ici la fin de l’année. Le siège de la filiale, basé à Paris, va probablement déménager afin de regrouper tous les services nécessaires aux projets de développement.
 

Perspective du futur flagship parisien - Antony Morato


Car Antony Morato va dévoiler son futur flagship rue Étienne Marcel, à Paris, autour de la mi-juin. La marque a en effet repris l’ancien magasin Bill Tornade à l’angle de la rue du Louvre, dans le IIème arrondissement. « C’est un espace de 150 mètres carrés avec un beau potentiel puisque le trafic a bien repris dans le quartier avec l’ouverture de la Canopée des Halles. Une dynamique qui devrait continuer avec le projet de La Poste du Louvre. »

Un autre magasin, géré en direct comme le flagship, sera inauguré au second semestre à Lyon. Début avril, Antony Morato a également ouvert un magasin d’outlet dans le tout nouveau centre McArthurGlen de Miramas. Julien Aledo souhaite ouvrir d’autres magasins à l’enseigne, en direct, dans des villes jugées stratégiques selon lui : Bordeaux, Nice, Marseille ou Aix-en-Provence. D’ici 2020, il vise également l’ouverture de quatre magasins en direct dans le « Grand Paris », y compris dans des centres commerciaux.
 

Perspective de l'intérieur du futur flagship parisien - Antony Morato


Par ailleurs, la griffe vient de mettre en place les contrats pour de futures commissions-affiliations. L’objectif est d’atteindre entre 20 et 25 magasins en commission-affiliation à travers la France. Antony Morato ouvre aussi des corners chez des multimarques. Le premier a ouvert en mars à Belfort chez Gillet Lafond. Quatre autres partenaires multimarques ont signé pour l’automne-hiver prochain. Un nouveau site Internet, plus interactif et plus européen, a été lancé mi-avril. Enfin, une campagne de communication sera initiée la saison prochaine dans neuf villes pour donner une visibilité à la marque encore peu connue en France.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com