×
Publié le
2 sept. 2014
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Apparel Sourcing annonce un nombre record d’exposants

Publié le
2 sept. 2014

Le salon du sourcing d’habillement se tiendra du 15 au 18 septembre au Bourget avec une offre de près de 300 exposants. Un chiffre record pour le salon de Messe Frankfurt, organisé en partenariat avec la chambre chinoise de commerce et d’industrie textile (CCPIT Tex).

 


C’est une hausse sans précédent de l’offre depuis le lancement du salon en septembre 2011, puisqu’Apparel Sourcing renforce ainsi de 50 % son nombre d’exposants par rapport à l’édition de septembre 2013.

Parmi la centaine de nouveaux exposants, figurent des entreprises allemandes, bangladaises, belges, chinoises, hongkongaises, indiennes, irlandaises, turques et vietnamiennes. De quoi générer quelques évolutions au classement des pays les plus représentés. Si la Chine (avec Hong Kong et Taïwan) reste en tête devant l’Inde, le Bangladesh ravit la 3e place au Pakistan, tandis que la Turquie demeure au 5e rang.

"Notre offre de sourcing international, multi-gamme, séduit les fabricants et les acheteurs internationaux", analyse Michael Scherpe, président de Messe Frankfurt France. "Nous allons soutenir le développement d’Apparel Sourcing Paris en y apportant davantage de nouveaux produits et de services".

Mais le salon n’attend pas l’édition suivante pour renforcer son offre. Cette session marquera ainsi le lancement du nouveau secteur "Shawls & Scarves", dédié aux écharpes, foulards, carrés et autres étoles.

Une offre qui mettra en avant le travail d’une vingtaine de fabricants utilisant cachemire, mérinos, soie, lin, bambou ou matières techniques. Cet espace sera au centre de l’un des deux forums tendances proposés par le rendez-vous. Auxquels s’ajoute un défilé dédié.

Au final, Apparel Sourcing entend séduire les donneurs d’ordre officiant aussi bien dans le luxe que dans la fast fashion. Qu’il s’agisse de sourcing sur le long terme avec des productions chinoises désormais tournées vers le moyen et haut de gamme, des indiens spécialisés dans les accessoires et le sportswear, et des vietnamiens tournés vers le shirting et le petite maille homme. Ou sur le court terme avec des pays européens largement tournés vers les productions féminines, et sur le moyen terme via une industrie turque maintenant son statut de valeur sûre pour de nombreuses gammes de produits.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com