×
Publicités
Par
AFP
Publié le
15 oct. 2009
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Arcandor : le sort de Quelle scellé d'ici à fin octobre

Par
AFP
Publié le
15 oct. 2009

Le sort de Quelle, marque de vente par correspondance appartenant au groupe allemand en redressement judiciaire Arcandor, sera scellé d'ici la fin du mois, a indiqué jeudi 15 octobre son administrateur judiciaire, espérant couper court aux rumeurs de fermeture.

Quatre investisseurs sont actuellement intéressés par Primondo, filiale de vente par correspondance d'Arcandor dont Quelle constitue de loin le plus gros morceau, indique dans un communiqué Jörg Nerlich, en charge de la cession de Primondo pour le compte de l'administrateur judiciaire Klaus Hubert Görg. Parmi eux, la presse cite les fonds d'investissement TPG, Cerberus et Golden Gate Capital.

"Il devrait être possible de conserver deux tiers des emplois chez Primondo", précise M. Görg dans le communiqué, soit 7.000 postes.

Le quotidien économique Financial Times Deutschland rapporte jeudi que Quelle a cessé de passer commande chez ses fournisseurs pour la saison printemps-été 2010, ce que le journal interprète comme un signe de cessation prochaine d'activité pour la marque.

Mais "les clients sont fidèles à Quelle", commente dans le communiqué M. Nerlich, se référant au relatif succès du catalogue automne-hiver 2009/10, un catalogue-test fortement allégé actuellement en circulation.

Arcandor, propriétaire de Primondo, des grands magasins Karstadt et à l'époque du groupe de tourisme Thomas Cook, a été placé en redressement judiciaire début septembre. Depuis, Arcandor a cédé sa participation dans Thomas Cook.

En début de semaine, Arcandor a annoncé que son actionnaire principal, la banque allemande Sal Oppenheim, avait réduit sa participation de près de 25% à moins de 10%, une étape considérée par les observateurs comme un prémice à un désengagement complet, alors que Sal Oppenheim elle-même doit être cédée à Deutsche Bank.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.