×
Publicités
Par
AFP
Publié le
20 févr. 2006
Temps de lecture
3 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Armani ignore l'hiver, D&G s'en amuse

Par
AFP
Publié le
20 févr. 2006

MILAN, 20 fév 2006 (AFP) - La femme de l'hiver 2006/2007 ignore superbement le froid chez Giorgio Armani pour se mouler dans des jupes entravées et de fines vestes cintrées tandis qu'elle s'enroule dans l'épaisseur douillette d'une grosse laine écrue chez D&G, selon les collections de prêt-à-porter présentées lundi à Milan.


Création de Giorgio Armani lors du défilé automne-hiver 2006/2007de Milan
Photo : Paco Serinelli/AFP

Chez Giorgio Armani, dont les modèles ont été applaudis à plusieurs reprises, la silhouette est très longiligne, dessinée par d'étroites jupes de velours violet, noir ou bleu nuit, accompagnées de vestes courtes ou à basques qui font la taille fine. Les jupes droites s'ornent d'un volant au-dessus de l'ourlet ou d'un feuilletage de volants sur le devant, la tête se coiffe d'un bibi. Le tout se réchauffe d'une étole de fourrure ou d'un manteau mauve à grandes poches.


Création de Giorgio Armani lors du défilé automne-hiver 2006/2007 à Milan Photo : Paco Serinelli/AFP

Le couturier italien signe aussi une série de tailleurs noirs et blancs qui jouent les effets graphiques avec des associations de rayures, de damiers et autres motifs. Deux robes à large col croisé, l'une violette, l'autre rose fuschia, provoquent des applaudissements nourris, de même que des boléros de pétales lilas ou des robes du soir, brodées de pierreries scintillantes.


Création de Giorgio Armani lors du défilé automne-hiver 2006/2007 de Milan - Photo : Paco Serinelli/AFP

L'atmosphère est plus rustique chez D & G, la deuxième ligne de Dolce & Gabbana. Dans un décor de sapins de Noël enneigés, défilent des sportives sexy, qui n'hésitent pas à porter leurs skis, mais se vêtent d'une combinaison-short, d'un short de laine, éventuellement à bretelles, de jupes de patineuse, d'une mini-jupe.

Elles se réchauffent avec de gros bonnets à pompons ou tresses, des guêtres, des chaussettes à pompons, de grands pulls torsadés à cols roulés géants, d'une cape de grosse laine qui leur bat les mollets.

Elles arpentent le podium bordé de neige comme un chemin dégagé dans la montagne chaussées de sabots ornés de fourrure et de pompons, de bottes fourrées, voire de baskets ou d'escarpins fourrés, portés avec des collants et des socquettes.

Mais la nuit tombe, "Merry Christmas", lance une guirlande de lettres rouges au-dessus des sapins qui scintillent. Les mannequins réapparaissent, mutines en jupe plissée rouge et bonnet rouge à pompon blanc, tandis que des sucettes en forme de sapin et des poupées Père Noël sont distribuées au public.

Chez Salvatore Ferragamo, le styliste britannique Graham Black signe une collection à l'élégance délicate, où les femmes sont court vêtues de robes plissées dans des nuances de bordeaux, violine, champagne, dont la taille est souvent haute. De gros boutons de bois s'alignent sur les jupes droites portées avec des collants noirs opaques auquels s'ajoutent éventuellement des socquettes.

Des manteaux courts à petit col rond et gros boutons, des paletots à grand col, se posent sur des épaules nues, des hauts à manches courtes. Les pantalons sont étroits mais associent leurs chevrons à un pull de vison violet à col roulé.

De son côté, la créatrice espagnole Cristina Ortiz voit l'hiver en noir. Elle propose pour Brioni une série de robes noires aux volumes étonnants: là, le haut se gonfle comme un blouson, ailleurs, c'est au tour des manches de prendre du volume, à moins qu'elles ne se plissent en accordéon. Les chemisiers ont des jeux de plis sophistiqués, une robe se fend dans le dos pour découvrir un tatouage. La silhouette vacille sur les très hauts talons des bottines noires, les gants se trouent pour découvrir partiellement les phalanges ou au contraire, ne protègent que les doigts.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 Agence France-Presse
Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.