×
Publié le
15 oct. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Artémis et Courrèges : une histoire d'amitié entre dirigeants ?

Publié le
15 oct. 2015

Artémis aurait pris 30 % dans Courrèges. Une première pour la holding de la famille Pinault, qui ne semblait pas s’intéresser jusqu’ici au secteur de la mode. Le groupe Artémis, qui est l’actionnaire de contrôle de Kering, compte en effet plusieurs participations dans toutes sortes d’autres secteurs, de l’immobilier à la presse en passant par les vignobles. Il détient notamment la maison de ventes aux enchères Christie’s et le vignoble de Château Latour.

Défilé Courrèges, été 2016 - © PixelFormula


Interrogés par FashionMag, Artémis comme Courrèges se refusent à tout commentaire. Mais il est facile de se laisser tenter à faire un rapprochement entre les deux sociétés et notamment entre leurs dirigeants.

Ainsi, la directrice générale d’Artémis, Patricia Barbizet, a été vue au défilé de Courrèges la semaine dernière. La Maison de mode a expliqué quelle était là en tant « qu'amie de longue date de Jacques Bungert ». Dans une photo glanée sur les réseaux sociaux, on voit également Jacques Bungert en compagnie de François-Henri Pinault et de l’épouse du patron de Kering, Salma Hayek.

Jacques Bungert, Salma Hayek et François-Henri Pinault


Anciens dirigeants de l'agence Young & Rubicam, Jacques Bungert et Frédéric Torloting ont repris il y a quatre ans la célèbre griffe française, icône des années 1960 et 1970.

Dans un entretien à Reuters en mai dernier, les deux propriétaires de Courrèges indiquaient « être prêts à ouvrir le capital de l'entreprise afin d'accélérer son développement et changer de dimension ».

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com