×
Publicités
Publié le
28 juin 2012
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Arthur de Soultrait: "Vicomte A a beaucoup d’ambition en termes de style"

Publié le
28 juin 2012

La jeune entreprise de mode Vicomte A vient d'enregistrer le départ de ses responsables du produit, Bertrand Boll et Guillaume Rava. Ceux-ci travaillaient depuis le début de la marque aux côtés du fondateur Arthur de Soultrait. Celui-ci commente ces départs et l'évolution même de sa société.


Arthur de Soultrait

FashionMag.com: Vous venez d’apprendre le départ de Bertrand Boll et Guillaume Sava, qui s’occupaient du style de Vicomte A. Quelle est votre réaction ?
Arthur de Soultrait: C’est normal que les choses évoluent dans une entreprise. Bertrand et Guillaume étaient là depuis plusieurs années, quasiment depuis le début. Nous nous quittons en excellents termes. Ils travaillaient en fait avec moi, car je me suis toujours très impliqué dans le produit. J’en suis en quelque sorte le garant. Je vais dans les salons de tissus, à Première Vision par exemple. Je sais ce que je veux. Evidemment, il y a une partie technique et achats à assurer notamment. Pour cela, nous recrutons deux personnes. L’une, Caroline Agudelo, vient du groupe Beaumanoir (Cache Cache, Scottage) pour suivre la partie technique dont le modélisme. Une nouvelle responsable achats/appro est en cours de recrutement. Quant à la collection féminine, elle est pilotée par Bertille Achard de la Vente, qui fait un travail formidable.

FM: Quel est pour vous le style de Vicomte A ?
AdeS: La marque ne peut ressembler à des labels plus matures comme Gant par exemple. Elle doit être plus mode, plus décalée, transgressive même. Evidemment, ce second degré n’est pas facile à mettre en œuvre. Mais c’est à ce titre que Vicomte A est reconnue.

FM: Quelles sont les pistes de développement pour Vicomte A ?
AdeS: Nous avons au moins deux priorités: l’élargissement de la gamme et le développement à l’international. Aujourd’hui, la marque compte 28 magasins monomarques et est revendue dans 400 magasins multimarques dans le monde. Nous ouvrons au Luxembourg la semaine prochaine, puis à Saint-Domingue, aux Caraïbes. En France même, nous implantons Vicomte A à Parly 2 dans trois semaines. Et nous avons programmé l’ouverture d’un outlet à la Vallée Village dans l’extension de ce centre de marques près de Disneyland Paris le 31 octobre prochain.

FM: Comment arrivez-vous à vous organiser pour piloter Vicomte A ?
AdeS: D’abord, l’entreprise compte une cinquantaine de personnes aujourd’hui. Je ne suis pas tout seul. Mon père (Eric de Soultrait, ndlr) travaille avec nous depuis longtemps et pilote tout le back office. C’est une des raisons pour laquelle je peux piloter les collections. Nous venons d’ailleurs de regrouper l’ensemble de nos bureaux à Cergy-Pontoise.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com