×
5 521
Fashion Jobs
Publié le
11 mai 2018
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Asics : le Japon et les Etats-Unis tirent les ventes vers le bas

Publié le
11 mai 2018

Après une exercice 2017 atone, Asics mise sur un retour à la croissance en 2018. Mais l'année a mal commencé pour le groupe japonais spécialiste des sneakers et du sportswear. Celui qui s'appuie sur Asics bien sûr, mais aussi les marques Onitsuka Tiger et Haglöfs, a ainsi publié un chiffre d'affaires en recul de 7,4 % sur les trois premiers mois, à 104,6 milliards de yens (802 millions d'euros). Le résultat opérationnel s'affaisse également, à 8,5 milliards de yens (65,5 millions d'euros), soit une baisse de 35,4 % par rapport à la même période l'an dernier.


Modèle Hypergel Kenzen - Asics


Un recul global qui s'explique par de mauvaises performances dans les deux premiers pays à son palmarès : le Japon et les Etats-Unis. Ainsi, sur son marché domestique, Asics a vu son chiffre d'affaires se réduire de 7 %, à 32,9 milliards de yens. Une baisse des ventes associée à une réduction de ses lignes sportswear les moins rentables qui font également le résultat opérationnel sur ce marché de plus de 52 %, à 1,7 milliard de yens.

Les Etats-Unis également ont été un territoire de recul pour Asics au premier trimestre. Une décroissance forte même puisque le chiffre d'affaires du groupe nippon sur le continent américain a reculé de 26,6 %, à un peu moins de 22 milliards de yens.

En Europe en revanche, Asics est parvenu à renouer avec la croissance au cours de ces trois premiers mois. Les ventes ont ainsi progressé de 3,7 % sur le Vieux Continent (à 28,7 milliards de yens), grâce à des ventes solides dans les derniers pays récemment abordés par le groupe.

L'Océanie s'affiche également en recul de 6,3 %, du fait de ventes également en déclin en Australie.

L'Asie (hors-Japon) continue d'être la zone la plus porteuse pour Asics. Le chiffre d'affaires progresse de 5,8 % dans les pays d'Asie de l'Est, porté par la Chine - où les chaussures running en général et la marque Onitsuka Tiger ont progressé - et ce malgré des ventes décevantes en Corée du Sud. L'Asie du Sud-Est et du Sud enregistre des croissances également.

C'est d'ailleurs vers l'Inde que le groupe nippon tourne sa prochaine offensive retail. Celui-ci annonce en effet qu'il espère doubler son nombre de boutiques dans le pays au cours de l'année pour approcher la cinquantaine de points de vente monomarques opérés en direct.

A noter que la marque outdoor Haglöfs a elle bien rempli ses objectifs de croissance pour ce trimestre avec une belle progression de 12,6 % de ses ventes, à presque 3 milliards de yens (22,9 millions d'euros)

Malgré ce premier trimestre décevant, le groupe japonais n'a pas revu ses objectifs à la baisse pour l'année complète, espérant décrocher une croissance de 6,2 % de son chiffre d'affaires global. Pour cela, il faudra fortement redresser la barre au deuxième trimestre pour atteindre l'objectif de stabilité à mi-parcours, avant d'accélérer au second semestre.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com