×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
31 août 2017
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Asos vaudra bientôt plus cher que Marks & Spencer

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
31 août 2017

Le site de vente en ligne Asos serait sur le point de voir sa valeur marchande surpasser celle son aîné et rival Marks & Spencer. Un basculement qui illustre bien, outre-Manche comme ailleurs, les profondes évolutions du secteur de la mode.


Créé à l'aube des années 2000, le site Asos connaît depuis une croissance insolente. DR


Selon les investisseurs de la City, la valorisation du site de vente en ligne devrait prochainement dépasser la chaîne de grands magasins, la valeur marchande d'Asos atteignant actuellement 4,98 milliards de livres sterling (5,4 milliards d'euros), contre 5,08 milliards pour Marks & Spencer.

« Cet écart de valorisation entre les deux affaires est plus réduit que jamais, et nous sommes convaincus qu'il ne faudra pas longtemps avant que la valeur marchande d'Asos dépasse celle de M&S. Il s'agira d'un moment crucial », a expliqué au Times Mark Photiades, un expert du retail qui travaille pour la banque d'investissement Cantor Fitzgerald.

La nouvelle ne fait que confirmer les mutations à l'œuvre dans le secteur de la mode, les clients britanniques se tournant de plus en plus vers des sites de vente en ligne dans le but d'économiser du temps et de l'argent.

En outre, Asos est prioritairement orienté vers les jeunes adultes, tandis que la dernière stratégie de Marks & Spencer était destinée à Mrs M&S (Madame M&S), une femme d'environ cinquante ans en quête « de vêtements au style contemporain et élégant ».

Fondée en 2000, la société Asos a été introduite un an plus tard en bourse sur le marché anglais AIM (Marché de l'Investissement Alternatif géré par le London Stock Exchange, ndlr). Sa croissance foudroyante a été comparée à celle d'Amazon, créée en 1994, et dont la valeur représente actuellement le double de celle de Walmart.

Même si M&S a commencé à vendre ses produits en ligne avant même la naissance d'Asos, l'entreprise a été critiquée pour avoir perdu le contact avec ses clients principaux, notamment dans le domaine de l'habillement.

La capitalisation boursière de son concurrent Next, une autre chaîne britannique de magasins de vêtements, atteint quant à elle 5,7 milliards de livres sterling.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com