×
Publicités
Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
17 oct. 2017
Temps de lecture
4 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Asos voit ses bénéfices s'envoler sur son exercice 2016/2017

Traduit par
Paul Kaplan
Publié le
17 oct. 2017

Après les spéculations qui ont circulé la semaine dernière sur les résultats d'Asos, l'e-commerçant britannique a révélé ce mardi ses chiffres pour son exercice fiscal 2016/17, clos fin août. Ils sont bons, très bons même. Les recettes ont augmenté de 33 % et le bénéfice avant impôt de 145 %. Grâce à son succès auprès des adolescents et des jeunes adultes, les recettes annuelles d'Asos ont atteint 1,923 milliard de livres (2,168 milliards d'euros). Les ventes à l'international ont bondi de 47 % (36 % à taux de change constant) et atteignent 1,178 milliard de livres (1,328 milliard d'euros). 


Asos


Les ventes ont notamment augmenté de 45% (34% à taux de change constant) dans l'Union Européenne, grâce à la politique de retours gratuits pratiquée par la marque qui a stimulé le marché. Des pays tels que la Russie et Israël affichent des croissances encore plus impressionnantes, respectivement de 200 % et 150 %.

La marge brute s'est approchée de 1 milliard de livres (1,13 milliard d'euros), tandis que son bénéfice avant impôt a bondi de 145 % pour atteindre 80 millions de livres (90 millions d'euros). Nick Beighton, le PDG, a qualifié  de "très bonne année" cet exercice et d'"excellente" la performance internationale du groupe.

Le géant britannique de la vente en ligne a réalisé d'excellents résultats sur de très nombreux paramètres : le nombre de ses clients actifs a gonflé de 24%, tout comme le montant moyen des commandes qui a augmenté de 2 %. Asos a reçu quasiment un tiers de commandes en plus par rapport à l'année précédente - tout en décrochant le Graal que tous les détaillants espèrent atteindre : une augmentation de ses ventes au prix fort. Sans compter que 41 % de ces ventes concernent les produits de sa propre marque, tandis que 60 % portent sur des produits exclusifs au site de e-commerce : les marges ont donc aussi augmenté, malgré les lourds investissements consentis pendant l'année.

Une partie de ces investissements a été allouée à l'amélioration des catégories qui connaissent la meilleure croissance. C'est pourquoi l'offre sportswear a été élargie pendant l'année, tandis qu'une ligne spécialisée appelée Asos 4505 sera lancée en 2018, de même que des extensions des gammes consacrées aux sports d'hiver et au surf. Le mois dernier, c'est la gamme Face + Body qui a été relancée, afin de concentrer sur une seule page les produits de soin du visage, du corps, de la peau et des cheveux. Asos assure que les premières réactions ont été "très positives, dans un marché qui devrait peser 450 milliards de livres (507 milliars d'euros) dans le monde d'ici 2020".

L'interface du site également a été repensée complètement, notamment les pages recensant toutes les catégories et toutes les marques proposées. Asos continue d'explorer les technologies et d'expérimenter sur la réalité augmentée.


Asos


Des perspectives optimistes

Nick Beighton a aussi souligné l'augmentation des investissements consacrés à sa nouvelle plateforme, à la technologie plus souple, qui permet à Asos d'accélérer le rythme de ses innovations, comme de nouvelles méthodes de paiement ou la traduction de son site dans des langues supplémentaires. Selon lui, les investissements en cours permettront de créer 1000 postes, et de poser les bases d'une augmentation des ventes nettes de 4 milliards de livres (4,5 milliards d'euros).

Mais où seront réalisées toutes ces nouvelles ventes ? L'entreprise a assuré qu'elle continue de voir de grandes opportunités sur de nombreux marchés importants à l'échelle de la planète. "Le marché mondial des vêtements continue de subir de profonds changements, notamment du point de vue de ses canaux de distribution - la vente en ligne, qui connaît une très forte augmentation, bouleverse le marché", a expliqué le PDG. "Le e-commerce continuera de s'imposer peu à peu, et Asos est idéalement positionné pour exploiter ce changement dans les habitudes des consommateurs".

Si Asos pouvait reproduire ce qu'elle a accompli au Royaume-Uni, sa confiance serait parfaitement justifiée. Au Royaume-Uni, le marché de la vente de vêtements en ligne a connu une croissance deux fois supérieure à celle de l'ensemble du marché ces cinq dernières années et Asos en porte une part de responsabilité. À l'international, l'e-commerçant a déjà réussi à réaliser des croissances à deux chiffres : de très bonnes ventes qui lui ont donné une bonne place dans le paysage mode sur de nombreux pays. Mais sa part de marché "reste modeste" sur les marchés internationaux ; le potentiel de croissance est donc énorme.

Une part cruciale de sa stratégie de croissance consiste à s'assurer que ses solutions logistiques sont à la hauteur. Asos a beaucoup communiqué sur ses nouvelles installations en Europe et sur ses plans pour les États-Unis. Une grande partie de cette stratégie consiste à... la rendre publique.

Ce mardi, Asos a par ailleurs expliqué vouloir toucher les étudiants en particulier. Sa campagne a "atteint avec succès" les étudiants britanniques, américains, français, allemands, australiens et italiens, sur les campus et en ligne. Et la gamme de produits vendus au rabais pour les étudiants a été étendue à huit nouveaux marchés, avec des plans pour développer plus avant ce programme sur l'année en cours.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com