×
Publicités
Publié le
7 avr. 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Atelier Cologne cultive de grandes ambitions

Publié le
7 avr. 2015

Depuis six ans, Atelier Cologne redonne ses lettres de noblesse à l’eau de Cologne en associant les agrumes traditionnels de la Cologne aux matières les plus nobles de la parfumerie. De ces subtiles associations sont nées les « Colognes Absolues », avec lesquelles Atelier Cologne ambitionne de devenir le leader du segment des parfums d’exception.


Collection Rose Anonyme d'Atelier Cologne (160 euros les 200 ml de Cologne absolue) - Atelier Cologne


Un segment qui représenterait actuellement 4 à 5 % du marché mondial de la parfumerie sélective. « Avec l’émergence de ce segment, qui est un véritable raz de marée au niveau mondial, les authentiques maisons de parfum peuvent prétendre rapidement à représenter 20 à 25 % du marché mondial », explique Christophe Cervasel, cofondateur avec Sylvie Ganter d’Atelier Cologne.

Ce duo au parcours olfactif solide - Sylvie Ganter a été vice-présidente de la division parfums d’Hermès aux Etats-Unis avant de s’occuper de Fresh (groupe LVMH) et Christophe Cervasel a été directeur Europe des parfums Kenzo avant de créer en 2004 Selective Beauty (aujourd’hui Perfume Holding) - clôturera à la fin de l’année un second tour de table de 5 millions d’euros pour mener à bien les ambitions de la marque.


Christophe Cervasel et Sylvie Ganter fondateurs d’Atelier Cologne


Opérée par le fond de gestion Extendam et des investisseurs privés, cette nouvelle levée de fonds devrait permettre à Atelier Cologne d’ouvrir de nouveaux magasins en priorité à Hong Kong, mais également Séoul, Shanghai, Dubaï, Londres ou encore Cannes. La maison veut aussi se développer en travel retail. Ainsi, Atelier Cologne ambitionne de voir son chiffre d’affaires « sortie de caisse » passer de 20 millions en 2014 à 100 millions d’euros d'ici cinq ans. 
 
Lancée en 2009, Atelier Cologne compte aujourd’hui une boutique à New York, une à Brooklyn et deux autres à Paris. Des écrins aux allures d’atelier industriel qui accueillent une clientèle à 40 % masculine. La maison est également présente dans 350 points de vente à travers le monde et réalise 85 % des ventes à l’international, dont la majorité aux Etats-Unis où elle a ouvert sa première boutique en 2011.

La marque a par ailleurs créé l’ambiance olfactive de l’hôtel Majestic à Barcelone, Musc Impérial, qui sera vendu également en exclusivité dans ses boutiques.  

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2021 FashionNetwork.com