×
Publicités
Publié le
22 mai 2015
Temps de lecture
2 minutes
Partager
Télécharger
Télécharger l'article
Imprimer
Cliquer ici pour imprimer
Taille du texte
aA+ aA-

Athéna relance son offre féminine

Publié le
22 mai 2015

Athéna repense son offre féminine pour en faire un nouveau relais de croissance. La marque de sous-vêtements du groupe Eminence avait déjà une gamme de produits destinés à la femme, mais celle-ci avait besoin d'être repensée pour trouver son véritable positionnement et donc son public. C'est désormais chose faite avec un (re)lancement prévu pour la saison printemps-été 2016.


L'un des nouveaux visuels de communication pour la relance de la collection féminine - Athéna.

« Après une année 2014 en repli pour Athéna, où nous avons perdu des parts de marché, il faut que nous trouvions des relais de croissance, le marché féminin avec son poids conséquent en grande distribution en est un tout naturel », explique Dominique Seau, PDG du groupe. Présente dans seulement un point de vente sur deux en grande distribution et représentant moins de 5 % du chiffre d'affaires de la marque, l'offre féminine d'Athéna a donc travaillé un nouveau visage et un nouveau positionnement pour partir en conquête.

La mission a été confiée à Isabelle Brunet, arrivée au printemps 2014 pour mener ce travail en tant que directrice de marque. Celle qui conseillait jusqu'alors les acteurs du dessous grand public en freelance a totalement redéfini le territoire de marque et l'offre produit en conséquence. Athéna s'adressera ainsi dès 2016 aux femmes de 35 à 50 ans en moyenne, très exigeantes sur le confort, les matières, mais ne voulant pas renoncer à l'esthétique.

Athéna a donc isolé deux mots-clés qui parcourront désormais sa communication : bien-être et beauté. La nouvelle signature du logo, arrondi pour l'occasion, est d'ailleurs « secret de beauté », avec un champ lexical proche de la cosmétique. Des produits aux lignes simples mais avantageuses donc, qui sont articulés en six lignes de corseterie et six lignes de bas, auxquelles s'ajoutent trois lignes sport. Et cela avec un prix pour une parure compris entre 30 et 40 euros maximum.

Les matières et finitions ont notamment fait l'objet d'un travail attentif, privilégiant douceur, finesse, invisibilité, mais aussi des armatures gainées et sans angles pour un plus grand confort. « La marque veut développer un rapport de confiance avec les consommatrices, explique Isabelle Brunet. Nous savons qu'en GMS, elles n'ont pas le temps d'essayer, nous leur offrons donc une collection avec des repères clairs sur les packagings et des assurances sur la qualité », ajoute-t-elle.

Les produits seront en effet frappés d'une mention « Garantie bien-être », invitant les clientes non satisfaites à demander un échange ou un remboursement. Une manière de signer un pacte avec elles et de les engager dans une relation forte. Outre les dessous, Athéna complètera enfin la collection avec de la lingerie de nuit. Une gamme que la marque a confiée à un licencié, Yang Design.

Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
© 2022 FashionNetwork.com